Tous les jours jusqu'aux élections européennes, l'Ifop-Fiducial mesure "en temps réel" les intentions de vote des Français pour LCI, "Le Figaro" et Sud Radio.
L'institut part du principe selon lequel le scrutin aurait lieu dimanche prochain pour en déduire les scores qu'obtiendraient les principales listes ?
Retrouvez le baromètre de ce jeudi 2 mai.

J-38. Dans un peu plus d'un mois, les habitants de l'Union européenne vont, par leur scrutin, définir la nouvelle composition du Parlement européen. À l'heure où les crises se succèdent, aussi bien sur le plan économique que géopolitique ou sociétal, les enjeux de cette élection (prévue le 9 juin prochain) ont rarement paru aussi importants. Dans ce contexte, TF1info et LCI vous proposent de suivre tous les jours, à partir de 17h, l'évolution de la dynamique des principaux candidats, grâce au sondage quotidien de notre partenaire Ifop-Fiducial. Quelles sont les dernières évolutions parmi le panel d'électeurs interrogés ? Voici le baromètre de ce jeudi 2 mai. 

Bardella toujours en tête, Glucksmann en embuscade

L'étude de ce jour révèle que la tête de liste du Rassemblement national (RN), Jordan Bardella, reste solidement en tête des intentions de vote. Il est plébiscité par 31% des interrogés, soit 0,5 point de moins par rapport à la dernière mesure (en date du 30 avril). Le président du parti d'extrême droite possède une nette longueur d'avance sur sa première poursuivante, Valérie Hayer, tête de liste de Renaissance, du Modem, d'Horizons et de l'UDI. La candidate de la majorité présidentielle récolte 16,5% (+0,5 point) des intentions de vote. La liste du Parti socialiste et de Place publique, incarnée par Raphaël Glucksmann, complète le podium (13,5%, -0,5 point). 

Rolling sur les élections européennes du 2 mai.
Rolling sur les élections européennes du 2 mai. - IFOP-Fiducial pour LCI, Le Figaro et Sud Radio

Plusieurs formations dépassent ensuite les 5% d'intentions de vote, à commencer par La France Insoumise de Manon Aubry (7,5%, +0,5 point) et les Écologistes de Marie Toussaint (7%, +0 point) à gauche de l'échiquier politique. De l'autre côté, Les Républicains de François-Xavier Bellamy totaliseraient 7,5% (+0 point). Enfin, Marion Maréchal (Reconquête) reste stable, à 6,5%. À noter que la liste du Parti communiste représentée par Léon Deffontaines s'affiche à 3% (+0,5).

Vers une abstention record ?

Parmi les autres enseignements de ce sondage, 71% des électeurs (-2 points par rapport au dernier rolling) se disent d'ores et déjà sûrs de leur choix de vote. Il est intéressant de noter qu'en la matière, les électeurs du RN, de Reconquête et de Renaissance ont des opinions bien plus arrêtées que ceux du PS ou de LR. Par ailleurs, une personne interrogée sur deux mise sur une victoire du Rassemblement national. 

Pour ce qui est de la participation, 47% des Français prévoient de se déplacer pour déposer un bulletin dans l'urne, un chiffre en très légère hausse (+0,5 point) par rapport aux dernières projections. Si ces chiffres se confirment dans la réalité, le taux d'abstention serait bien plus important qu'en 2019, lorsqu'il avait atteint les 47,8% (en l'occurrence, en l'état actuel des choses, 53% des inscrits qui ne se prononceraient pas). 

Enquête Ifop-Fiducial pour LCI, Le Figaro et Sud Radio réalisée par questionnaire auto-administré en ligne du 29 avril au 02 mai 2024, auprès d'un échantillon de 1375 personnes inscrites sur les listes électorales et représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Ces résultats doivent être interprétés comme une indication de l'état des rapports de forces actuels et non comme un élément prédictif des résultats le jour du vote.


M.G

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info