Fillon candidat de la droite pour 2017

François Fillon accuse le gouvernement d'être responsable d'un "climat de quasi guerre civile"

par Matthieu JUBLIN
Publié le 26 février 2017 à 22h39
François Fillon accuse le gouvernement d'être responsable d'un "climat de quasi guerre civile"

Source : AFP

CAMPAGNE PERTURBÉE - Plutôt discret ce weekend, le candidat de la droite a attaqué frontalement le gouvernement dans un communiqué publié dimanche soir sur sa page Facebook. Il reproche à l'exécutif de ne pas assurer le bon déroulement des élections en laissant se développer la violence.

Quelque peu avare en déclarations ces derniers jours, après l'annonce de l'ouverture d'une information judiciaire concernant les emplois présumés fictifs de sa femme Penelope et de deux de ses enfants, François Fillon s'est exprimé dimanche soir sur les récentes tensions qui ont opposé des manifestants à certains candidats. 

Dans un message publié sur son compte Facebook, il "accuse solennellement le Premier ministre et le gouvernement de ne pas assurer les conditions d’un exercice serein de la démocratie". Pour le candidat de droite, la France est dans un "climat de quasi guerre civile".

Meeting de Le Pen perturbé à Nantes

Pour François Fillon, cette "quasi guerre civile" s'illustre par "quelques exemples" : la manifestation devant le meeting d'Emmanuel Macron à Toulon la semaine dernière, après ses propos sur la colonisation, mais aussi les manifestations anti-FN à Nantes ce week-end, ou les manifestations contre les violences policières en Île-de-France.

"La situation est grave. Quels que soient les candidats, ils doivent avoir le droit de s’exprimer et le gouvernement doit prendre des mesures pour que les casseurs et les ennemis de la démocratie cessent de perturber cette campagne présidentielle", poursuit François Fillon dans son communiqué.

Lire aussi
Hugo Travers décrypte l'affaire FillonSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible
Lire aussi

Matthieu JUBLIN

Tout
TF1 Info