L'affaire Penelope Fillon

Affaire Fillon : "sur la sellette", "perte de toute crédibilité"... La presse étrangère étrille le candidat de la droite

La rédaction de LCI
Publié le 31 janvier 2017 à 18h47
Affaire Fillon : "sur la sellette", "perte de toute crédibilité"... La presse étrangère étrille le candidat de la droite

Source : AFP

VU D'AILLEURS - La presse étrangère n'est pas tendre avec le candidat des Républicains à la présidentielle empêtré dans le "Penelope Gate", "un scandale qui entache ses aspirations élyséennes."

Largement élu devant Alain Juppé fin novembre, François Fillon était alors vanté dans la presse étrangère pour son "sérieux". Las, deux mois plus tard, le candidat à la présidentielle se prend les pieds dans une affaire révélée par le Canard Enchaîné, impliquant son épouse et ses enfants. Des informations qui lui valent désormais d'être vertement critiqué par la presse étrangère.

"Il n'a pas apporté de réponse convaincante", a estimé le quotidien autrichien Der Standard. Pour le journal italien La Repubblica, "François Fillon est maintenant soupçonné de ne pas être mieux que Sarkozy". En clair : il est vu comme "quelqu'un qui a pendant des années bénéficié du système qu'il prétend vouloir combattre". "Fillon va devoir apporter des réponses convaincantes pour remettre sa campagne sur les rails", observe pour sa part le magazine américain Politico.

Lire aussi

"Monsieur Propre n'existe plus"

"Toute cette polémique a torpillé sa stratégie", abonde le Spiegel. Et Die Welt d'appuyer : "Il a perdu toute crédibilité." "Monsieur Propre n'existe plus", écrit carrément le Frankfurter Allgemeine Zeitung.

Alors que le scrutin se rapproche, nombreux sont les titres à évoquer un François Fillon d'ores et déjà vaincu. "Ce scandale entache ses aspirations élyséennes", estime El Pais. Le "Penelope Gate" a "déjà causé des dommages dans la campagne", ajoute La Repubblica. Pour le quotidien suisse Le Temps, François Fillon est carrément "sur la sellette". Et il ne peut s'en prendre qu'à lui-même car il n’est pas "déstabilisé par la presse", "mais par des révélations qui le mettent en porte-à-faux avec sa posture de candidat intègre".

Pour The Independent, rien de très surprenant à cette affaire car  "la fraude est une habitude dans la politique française" et que "l'aisance avec laquelle des représentants élus peuvent écarter d'un revers de main des accusations bien étayées, selon lesquelles ils remplissent leurs poches avec de l'argent public, est véritablement stupéfiante".

Lire aussi
Affaire Fillon : les perquisitions se poursuivent Source : JT 13h Semaine
Cette vidéo n'est plus disponible

La rédaction de LCI

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info