La présidence Macron

Hulot, Orsenna, Tessandier... quelles personnalités de la société civile pourraient devenir ministres ?

La rédaction de LCI
Publié le 17 mai 2017 à 8h41
Hulot, Orsenna, Tessandier... quelles personnalités de la société civile pourraient devenir ministres ?

SPÉCULATIONS - Le président Macron et le Premier ministre Philippe dévoileront la liste de leurs ministres mercredi après-midi. Ce gouvernement devrait faire la part belle aux représentants de la société civile. Voici quels noms sont sur la table.

Le casting gouvernemental devrait être dévoilé ce mercredi 17 mai 2017 à 15 heures (au lieu de mardi soir comme cela avait d'abord été annoncé). Le choix des ministres qui entoureront Edouard Philippe, le Premier ministre de droite du président Macron, issu de la gauche, devrait sans nul doute répondre à une logique d'ouverture. 

Lire aussi

Le chef de l'Etat n'a d'ailleurs pas caché son intention de choisir des personnes "d'abord pour leurs qualités et pour leur expérience [...], pas pour leur supposé poids politique. Ce qui devrait se traduire par la nomination de plusieurs représentants de la société civile. Voici quelques pistes.

VIDÉO - L'Élysée face à l'exemplarité des futurs ministres du gouvernementSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

Un académicien ? une "startupeuse" ? Un ancien recteur ?

Nicolas Hulot serait ainsi pressenti pour prendre la tête d'un ministère de la Transition écologique. Cette figure respectée de l'écologie s'est en tout cas entretenue plusieurs fois avec Emmanuel Macron ces derniers jours.

Erik Orsenna pourrait pour sa part se voir proposer le ministère de la Culture. Écrivain récompensé par le Goncourt et académicien, cet intellectuel avait activement soutenu la candidature de Macron dans la course à l'Elysée.

Jean-Michel Blanquer, directeur général de l'Essec et ancien recteur de l'académie de Créteil, pourrait quant à lui s'emparer de l'Education, selon des bruits insistants.

Axelle Tessandier, "startupeuse" de 36 ans, pourrait être nommée au Numérique. Celle qui a rencontré le succès aux Etats-Unis, avec son entreprise spécialisée en conseil et management numérique, s'était engagée au côté de Macron pendant la campagne en tant que déléguée nationale du mouvement En marche !

Lire aussi

• Il n'est pas non plus exclu que Patrick Toulmet, président de la Chambre des métiers et de l'artisanat de Seine-Saint-Denis et soutien de la première heure du nouveau président de la République, se voit proposer les commandes d'un ministère. Engagé sur les questions du handicap, et lui-même en fauteuil roulant, il confie à RTL avoir dit à Macron qu'il est "disponible" pour un poste au gouvernement. 

• Enfin, quelques personnalités qui ont déjà flirté avec la politique pourrait y revenir. Ainsi, Thierry Breton, PDG et ancien ministre à Bercy sous Raffarin et Anne-Marie Idrac, ancienne présidente de la RATP et de la SNCF ayant été secrétaire d'Etat aux transports sous Juppé, seraient envisagés pour l'Economie.


La rédaction de LCI

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info