FN : le beau-frère de Marine Le Pen et le frère de Florian Philippot candidats aux législatives

Thomas Guien
Publié le 17 mai 2017 à 8h32
FN : le beau-frère de Marine Le Pen et le frère de Florian Philippot candidats aux législatives

EN FAMILLE - Le beau-frère de Marine Le Pen, Philippe Olivier, défendra les couleurs du FN à Calais aux législatives de juin, tandis que Damien Philippot, frère du numéro deux du parti, se présentera à Laon (Aisne), a-t-on appris mardi auprès de cette formation.

La politique, une affaire de famille ? Dans la dernière ligne droite des investitures pour les législatives, le Front national a opté pour deux candidats (très) proches des dirigeants du parti. Le beau-frère de Marine Le Pen, Philippe Olivier, sera en effet le candidat du FN à Calais, tandis que Damien Philippot, frère du numéro deux du parti, se présentera à Laon (Aisne).

"Nous avons pris la décision très récemment... J’arrive sur Calais. C’est officiel. J’y serai dans les prochaines heures", a déclaré Philippe Olivier, l'un des principaux conseillers de Marine Le Pen pendant la campagne présidentielle, au quotidien Nord-Littoral. L'information a été confirmée par Sébastien Chenu, responsable du FN pour les Hauts-de-France. Dans cette circonscription, la 7e, Marine Le Pen a obtenu 57% des suffrages le 6 mai.

Marion Maréchal-Le Pen va annoncer son retrait (non définitif) de la vie politiqueSource : JT 20h Semaine
JT Perso

Damien Philippot "a des attaches dans l'Aisne"

S'il n'a jamais présenté sa candidature aux législatives, Philippe Olivier n'est pas un novice en politique. Agé de 56 ans, l'époux de Marie-Caroline Le Pen est un conseiller régional (1998-2004) en Île-de-France. Il avait été candidat aux élections départementales de mars 2015 dans le canton de Draveil (Essonne) sous l'étiquette de Debout la France, le parti de Nicolas Dupont-Aignan. Adhérent du FN en 1979, il est exclu en 1998 du parti lors de la scission entraînant la création du Mouvement national républicain (MNR) de Bruno Mégret. Philippe Olivier est revenu à la fin des années 2000 dans l'entourage de Marine Le Pen. Il avait participé à la campagne de celle-ci aux régionales dans les Hauts-de-France en décembre 2015.

D'autre part, Damien Philippot, 35 ans, frère cadet du vice-président du FN Florian Philippot, briguera, lui, la 1ère circonscription de l'Aisne, celle de Laon, chef-lieu du département, a confirmé Sébastien Chenu. Marine Le Pen y a obtenu 52% des voix le 6 mai. Damien Philippot "a des attaches dans l'Aisne, où son père a longtemps travaillé", a indiqué à l'AFP Franck Briffaut, patron du FN dans le département.

Les deux frères Philippot ont rencontré Marine Le Pen en même temps en 2009, par l'intermédiaire de l'ex-député européen et ex-allié du FN Paul-Marie Coûteaux. Salarié de l'institut de sondages Ifop jusqu'à l'automne, Damien Philippot a en parallèle conseillé dans l'ombre Marine Le Pen. Selon deux sources frontistes, il aurait "fourni des infos" au FN provenant de ses activités professionnelles à l'Ifop. Pendant la présidentielle, il était chargé de rédiger les documents de campagne et les argumentaires de la candidate du FN à la présidentielle.


Thomas Guien

Tout
TF1 Info