LIVE POLITIQUE - A Troyes, Nicolas Sarkozy fait un (bref) retour pour soutenir François Baroin et les Républicains

La rédaction de LCI
Publié le 25 mai 2017 à 23h00
JT Perso

J-17 - Jeudi 25 mai, à un peu plus de deux semaines du premier tour des élections législatives, les candidats ne relâchent pas leurs efforts sur le terrain. Emmanuel Macron vivra lui son premier grand rendez-vous international avec le Sommet de l'OTAN à Bruxelles, et rencontrera Donald Trump pour la première fois.

La campagne pour les législatives ne s'arrête pas, les candidats continuent de s'investir sur le terrain. Jean-Luc Mélenchon, après avoir soutenu de nombreux candidats de La France insoumise dans le nord de la France et en région parisienne, sera de retour à Marseille où il est lui-même candidat. Nicolas Sarkozy affichera son soutien à sa famille politique en dînant avec François Baroin et Christian Jacob à Troyes.

Emmanuel Macron a lui rendez-vous avec ses homologues étrangers. A l'occasion du sommet de l'Otan qui a lieu ce jeudi à Bruxelles, le président de la République devait s'entretenir avec son homologue turc Recep Tayyip Erdogan avant un déjeuner en compagnie du président américain Donald Trump. Vendredi, il enchaînera avec le G7 en Sicile.

#SARKOZY

Tiens, mais qui faisait son retour sur la scène publique à l'occasion de la campagne des législatives ? C'est Nicolas Sarkozy, venu apporter son soutien à l'équipe de Troyes, en barrages pour monter en Ligue 1 face à Lorient (victoire 2-1), ainsi qu'au maire de la ville, un certain François Baroin, son bras droit pendant la primaire de la droite et du centre et désormais chef de file des Républicains pour les législatives.

#MACRON #TRUMP

C'était à qui lâcherait le premier.

#LÉGISLATIVES

L'investiture par la République en marche de la socialiste Catherine Osson dans la 8e circonscription du Nord fait grincer bien des dents chez les "marcheurs" locaux. Communiqué, boycott... la maire-adjointe de Wattrelos ne sera soutenue, ni par le PS local, ni par le comité de la République en marche. La situation parait si ubuesque qu'un fin connaisseur de la politique locale a décidé d'user le mème bien connu des "kheys" de jeux-video.com, El Risitas, et son interview mémorable, pour la résumer. Une vidéo qui a été vue plus de 16.000 fois.

#LÉGISLATIVES

Non-cumul, lassitude... pour bien des députés, c'est la fin de la route et il n'y aura pas de nouveau mandat.

Politique
Elections législatives : zoom sur ces élus qui abandonnent

Elections législatives : zoom sur ces élus qui abandonnent

#LÉGISLATIVES

Si Emmanuel Macron s'est montré pour le moins discret après l'accession d'Amiens en Ligue 1, ce n'est pas le cas de tous les engagés politiques de la région. Ainsi, François Ruffin, candidat Picardie Debout soutenu par la France insoumise et grand fan de ballon rond, a-t-il pris la pose avec le capitaine de l'équipe picarde, Thomas Monconduit.

#FERRAND

Le Premier secrétaire du PS n'a pas pris de pincettes pour expliquer l'effet que lui faisait la défense de Richard Ferrand en comparant, sur Europe 1, sa défense à celle de Franois Fillon : "Il faut qu'il se mette en retrait. Le Premier ministre et le Garde des Sceaux doivent s'exprimer."

#TRUMP #MACRON

Le président américain a assuré à son homologue français qu'il avait roulépour lui, pendant la campagne présidentielle.

Élections
Trump à Macron : "Vous étiez mon candidat"

Trump à Macron : "Vous étiez mon candidat"

#CAMBADÉLIS

Le Premier secrétaire du PS use toujours de son argument de com' fétiche, en ce jour férié, comme il l'a fait remarquer au Lab dans cet échange sur Twitter.

#UNION DE LA GAUCHE

Alors que les sympathisants de gauche s'arrachent les cheveux devant la multiplication des candidatures, que ce soit à la gauche du PS, les écologistes, les insoumis où les communistes, la députée sortante Isabelle Attard, ex du parti EELV, est parvenue à fédérer derrière elle la France insoumise de Jean-Luc  Mélenchon, mais aussi le PC, EELV, Ensemble et le Parti pirate, tout en bénéficiant du retrait du candidat socialiste et du NPA... 

#FERRAND

En campagne dans le Centre-Bretagne, Richard Ferrand a été notamment interrogé par certains de ses potentiels électeurs, qui lui ont demandé si son cabinet avait bien mis en doute les capacités de lecture et d'écriture des jeunes gens du coin. Réponse du ministre, reprise par Ouest France, lapidaire :  "Personne habilité à parler en mon nom n’a prononcé cela. Cet épisode m’a beaucoup plus perturbé que ce qui a été dit dans les journaux. C’est honteux. Je suis fier de porter les couleurs de mon pays du Centre-Bretagne."

#LÉGISLATIVES

Le parti pro-Macron s'est mis en colère après l'annonce.

#RÉPARTITION DES TACHES

#MACRON

Interrogé sur son entretien avec Donald Trump, Emmanuel Macron a insisté, à trois reprises, sur le pragmatisme de son échange avec le président américain.

Emmanuel Macron : le "pragmatisme" au coeur de l'échange avec Donald TrumpSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

#LÉGISLATIVES

Qui repart pour un tour, à l'occasion des élections législatives ? 

#MACRON

Pro-européen mais pas "euro-béat", Emmanuel Macron a défendu l'idée d'une "Europe qui protège", jeudi 25 mai à Bruxelles.

Emmanuel Macron : "Je défends une Europe qui protège"Source : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

#MACRON #JUNCKER

"Pas de commentaires psychologiques sur monsieur Trump. J'ai eu un entretien pragmatique, franc, direct et chaleureux", insiste Emmanuel Macron. "J'espère qu'il n'a pas encore écrit un tweet sur moi", blague, pour conclure, Jean-Claude Juncker.

#MACRON

"Vous ne trouverez pas chez moi des incantations, de grandes déclarations, pour aucun résultat. Je dois faire, car aujourd'hui, le fonctionnement du travail détaché en Europe, et quelque chose qui nourrit les extrêmes, et ont d'ailleurs nourri le Brexit."

#MACRON

"Je salue le travail de la Commission européenne sur le travail détaché. Je souhaite qu'on puisse aller plus loin sur les modalités du contrôle. Quand on occupe un travail dans un pays, pour le même travail on doit avoir le même salaire, sinon on a une Europe qui devient incompréhensible. Je suis favorable à l'Europe, mais ça ne veut pas dire que je suis eurobéat."

#JUNCKER

"Nous avons beaucoup discuté des questions liées au commerce international, le libre-échange, sur la nécessité qu'il y a pour nous d'avoir une concurrence libre mais loyale, et nous avons convenu de nous réunir, Américains et Européens, pour rapprocher nos positions."

#MACRON

"Je lui ai rappelé l'importance des accords climat de Paris, aussi bien en terme d'intérêt politique qu'en terme de création d'emplois. Ce fut pour moi un très bon entretien, pragmatique et chaleureux, nécessaire parce que les Etats-Unis sont un partenaire essentiel."

#MACRON

"Le coeur de nos échanges avec monsieur Trump, c'est le pragmatisme. Nous avons pu échanger demanière directe, pour évoquer la coopération dans la lutte contre le terrorisme. Je lui ai expliqué nos démarches militaires et de renseignement, aussi bien au Sahel/Saharah qu'au Proche-Orient."

#MACRON

"Je veux une Europe qui protège. La France doit accomplir des réformes profondes, la formation professionnelle, le code du travail... Et à côté de cette France qui réforme, refonde et transforme, on a besoin d'une Europe qui protège. Celle qui, sur le travail détaché, à une approche cohérente et protectrice, qui met fin au dumping social, qui met fin au dumping fiscal. C'est une Europe de la réforme du droit d'asile, une Europe de la défense..."

#MACRON

"Le 7 mai dernier, les Françaises et les Français m'ont élu avec un programme résolument européen. C'est aussi fort de ces attentes et de ce mandat du peuple français que j'arrive ici et que je souhaitais, en marge de ce mini-sommet, avoir cet échange."

#JUNCKER

"La France est la seule puissance militaire crédible dans l'UE."

#JUNCKER

"J'ai acquis la conviction que le nouveau président français serait non pas un complice mais un allié de l'Europe dans l'objectif de l'intégration économique."

#JUNCKER

"Emmanuel Macron et moi-même avons une relation qui dure. Nous avons une conversation centrée sur l'Europe sociale. C'est la première fois que ça arrive avec un président français, mais ça ne m'a pas surpris. Il a parlé de la directive des travailleurs détachés. Nous pensons, à la commission européenne, qu'au sein de l'UE, il ne doit pas y avoir de différence de salaire pour un même travail. Nous sommes opposés au dumping social et fiscal."

#MACRON

Emmanuel Macron et le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker s'apprêtent à s'adresser à la presse.

#BRUXELLES

#CAMBADELIS

#FERRAND

Lors d'un déplacement jeudi matin dans le Finistère, Richard Ferrand a répondu à des journalistes qui lui demandaient s'il avait songé à démissionner après la mise en cause dont il fait l'objet à la suite d'un article du Canard


"Pas une seconde. On démissionne quand on est coupable de quelque chose. Je ne suis coupable de rien, ni sur le plan légal, ni sur le plan moral"

#ERDOGAN

Selon nos informations, le président turc Erdogan a bien indiqué à Emmanuel Macron qu'il examinerait "rapidement" la situation de Mathias Depardon, le photojournaliste emprisonné depuis 15 jours. 


Lors de cet entretien qualifié de "cordial", les deux hommes se sont également entretenus à propos du renforcement de la coopération dans le domaine de la sécurité, mais aussi sur des dossiers industriels et les enjeux européens. 

#ERDOGAN

#MACRON #TRUMP

VIDEO - La première poignée de main entre Emmanuel Macron et Donald Trump

Première poignée de main entre Donald Trump et Emmanuel MacronSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

#BRIGITTE

L'arrivée de Brigitte Macron à BruxellesSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

#MACRON

Emmanuel Macron : "J'ai été élu sur la base d'un projet largement européen"Source : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

#MACRON

Emmanuel Macron rencontre Donald Trump : "Je suis très heureux, nous allons pouvoir changer ensemble beaucoup de choses". Le président français évoque un agenda "chargé", "le terrorisme" et "le changement climatique". 


Donald Trump : "C'est un grand honneur de me retrouver au côté du président français nouvellement élu. Le monde entier parle de lui. Félicitations à vous. Nous avons un grand nombre de sujets à aborder"

#LR

#WOERTH

#FERRAND

#CARVOUNAS 

Invité de franceinfo, le sénateur-maire socialiste d’Alfortville Luc Carvounas s’est demandé ce que François Bayrou, qui doit porter la loi sur la moralisation de la vie politique, pensait de "l’affaire Richard Ferrand". Mercredi déjà, plusieurs responsables Les Républicains ainsi que le patron du PS Jean-Christophe Cambadélis avaient interpellé le Garde des Sceaux sur le sujet. 

#MACRON #TRUMP

Alors que leur première rencontre doit débuter d'un instant à l'autre à Bruxelles, petit récap' de tout ce qu'Emmanuel Macron et Donald Trump ont pu dire l'un de l'autre ces derniers mois. 

Première rencontre Trump-Macron à Bruxelles : ce qu'ils ont pu dire l'un de l'autreSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

#MACRON

#MACRON 

Après ses entretiens avec le Premier ministre belge Charles Michel, le président turc Recep Tayyip Erdogan et le chef d’Etat américain Donald Trump, Emmanuel Macron poursuivra son marathon de rencontres bilatérales avec le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker puis avec son homologue polonais Andrzej Duda.  

#MACRON

#WOERTH

#MACRON

Au menu du déplacement d'Emmanuel Macron, après son entretien avec le Premier ministre belge, sa rencontre avec le président truc Erdogan

#BRIGITTE

#MORALISATION

#MELENCHON

#MACRON

Emmanuel Macron à Bruxelles : "Nous avons une histoire commune, nous avons un avenir commun. J'ai été élu sur la base d'un projet largement européen, en gagnant face aux tentatives de repli"


"Nous avons nombre de défis communs. Il faut une zone euro qui fonctionne mieux" 


"Nous devons renforcer la coopération européenne sur la sécurité. Nous allons porter ce défi commun lors de ce mini-sommet de l'OTAN"

#MACRON

Emmanuel Macron et le Premier ministre belge Charles Michel viennent d'arriver à la résidence de ce dernier.


Charles Michel : "Je veux dire l'attachement que nous portons au projet européen. Je veux dire au président français à quel point nous comptons sur sa présence au Conseil. Les trois priorités, c'est le développement économique et l'emploi, la gestion des questions migratoires et le combat contre le terrorisme"

#CIOTTI

#MACRON

Brigitte Macron est attendue sous peu à Bruxelles. La Première Dame est attendue pour une visite privée auprès de l'Alliance française. Elle déjeunera ensuite en privé avec l'épouse du Premier ministre belge, avant une visite du musée Magritte et une rencontre avec la reine Mathilde.


Emmanuel Macron, de son côté, a été accueilli par le Premier ministre Charles Michel. Les deux dirigeants devaient faire une déclaration commune

#GOUVERNEMENT

#GOUVERNEMENT

Une circulaire du Premier ministre Edouard Philippe publiée au Journal officiel jeudi détaille les exigences à l'égard des ministres de son gouvernement. Ces derniers sont appelés à appliquer "sans délai" une "méthode de travail renouvelée" afin que l'action gouvernementale réponde à "une triple exigence d'exemplarité, de collégialité et d'efficacité".  Les règles sont précisées : "strictement respecter les obligations légales qui vous sont applicables", dont la déclaration à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique des intérêts "au jour de votre nomination et au cours des cinq années précédentes". Le chef du gouvernement appelle également à faire part "de tout intérêt antérieur à ces cinq ans susceptible d'influencer ou de paraître influencer une décision publique à laquelle vous serez associé"

#TRUMP #MACRON

International
Rencontre Macron-Trump à Bruxelles : de quoi vont-ils parler ?

Rencontre Macron-Trump à Bruxelles : de quoi vont-ils parler ?

#TRUMP

Emmanuel Macron déjeunera en tête-à-tête avec Donald Trump durant environ 1h15 à l'ambassade des Etats-Unis à Bruxelles. Au menu des échanges : l'avenir de l'OTAN, la coalition contre l'Etat islamique, le mise en oeuvre de l'accord de Paris sur le climat...


Avant cette rencontre, le président américain était accueilli jeudi matin par les dirigeants européens, Jean-Claude Juncker et Donald Tusk

#MELENCHON

En marge du sommet de l'OTAN à Bruxelles en présence de Donald Trump et d'Emmanuel Macron, La France insoumise de Jean-Luc Mélenchon organise une "manifestation en ligne" pour demander la sortie de la France de l'OTAN

#DUFLOT

#TRUMP

#BAY

#CARVOUNAS

Le jugement de Luc Carvounas, ex-proche de Manuel Valls, sur France Info. Selon le sénateur PS du Val-de-Marne, entre Manuel Valls et Eric Besson (ancien PS devenu ministre de Nicolas Sarkozy), "c'est le même parcours politique".  "J'ai un désaccord politique profond avec lui, quand l'ancien Premier ministre de François Hollande soutient Edouard Philippe, qui a voté pendant cinq ans contre toutes les lois qu'il a présentées"

#SOLERE

Thierry Solère (LR) sur Europe 1 : "Je suis parlementaire LR de Boulogne-Billancourt, je souhaite voter les lois qui iront dans le bon sens pour mon pays"

#MACRON #TRUMP

#BAY

#FN

Nicolas Bay à propos de Florian Philippot : "Nous n'allons pas ouvrir des débats, ce sera au lendemain des législatives. On peut très bien avoir un débat serein"


"Le débat sur la souveraineté monétaire, c'est n'est pas tabou"


"Je suis engagé dans le combat militant et je veux poursuivre. Mais je comprends parfaitement le choix de Marion Maréchal-Le Pen. C'est une personnalité qui a un rôle important dans notre formation politique. C'est un choix personnel qu'il faut respecter"

#FN

Nicolas Bay sur LCI : "Il faut éviter de donner un chèque en blanc à Emmanuel Macron. On voit bien qu'il y a une coalition hétéroclite qui s'est constituée, il est possible de constituer une opposition très déterminée. Nous sommes en capacité de le faire"


"On peut faire plus de bruit avec quelques députés qu'avec des dizaines ou des centaines"


"Il y aura un vrai clivage entre ceux qui se rallient au mondialisme ultralibéral et ceux qui voudront défendre la France"

#FN

Nicolas Bay sur LCI : "Il faut envisager Donald Trump comme défendant une grande nation, avec parfois des intérêts divergents. Il y a des intérêts communs, nous avons salué sa volonté de mettre fin à une politique qui a semé le chaos partout. Dans la lutte contre le terrorisme, il faut que tous les acteurs, y compris la Russie, soient en coopération pour être efficaces"

#FN

Le secrétaire général du FN Nicolas Bay est l'invité politique de LCI jeudi matin. "L'état d'urgence est un cadre juridique, tout dépend de ce que l'on en fait. Cela fait près de deux ans que l'on y est sans qu'il y ait des actes concrets. Il faut traiter le problème de l'islamisme radical, fermer les mosquées salafistes. Il n'y a aucune volonté politique aujourd'hui. Les fichés S n'ont pas été inculpés comme nous le demandons"


"Aujourd'hui il y a des services de renseignement qui travaillent, qui sont efficaces. Le problème c'est qu'on a des milliers de personnes dans les filières djihadistes"


"Aujourd'hui l'Union européenne, c'est l'impuissance collective. Il faut organiser l'Europe avec plus de souplesse. Dans la lutte contre le terrorisme, ce qui est efficace, c'est la bonne coordination des services"

#FN

Wallerand de Saint-Just, trésorier du FN, sur Sud Radio : "Le fait que le parquet financier n'ouvre pas d'enquête a permis à Richard Ferrand d'affirmer qu'il était innocent"


"M. Ferrand a été l'un des professeurs de morale les plus actifs de la campagne présidentielle. C'est pour cela qu'il doit démissionner"


A propos de l'affaire des emplois présumés fictifs du FN au Parlement européen : "Si les juges convoquent Marine Le Pen, elle ira"

#FERRAND

#FERRAND

Une vidéo exhumée par Le HuffPost montre Richard Ferrand expliquer, fin février, en pleine affaire Fillon, que les candidats d'En Marche devaient "s'engager à ne pas embaucher son conjoint ou ses enfants lorsqu'on a une fonction publique", expliquant que l'interdiction des emplois familiaux lui semblait être "une bonne piste". Richard Ferrand a lui-même embauché son fils pendant quelques mois en 2014 pour 8.704 euros bruts, comme l'a révélé Le Canard Enchaîné.

#GUAINO

Henri Guaino sur RTL : "On parle de Richard Ferrand qui embauche son fils, ce n'est pas la même chose qu'un détournement de fond. C'est légal et pas immoral. On est parti dans une sorte de délire général qui est un peu inquiétant. Ne faisons pas de la loi de moralisation l'outil de toutes les démagogies"

#NKM

#FN

#MACRON

Pour la première fois, Emmanuel Macron rencontrera jeudi son homologue américain Donald Trump, dans le cadre du sommet de l'OTAN à Bruxelles 

#COLLARD

#FERRAND

#POLEMIQUE

#CHÔMAGE

#BONJOUR

Bienvenue dans notre live politique du jeudi 25 mai. Au menu du jour : Emmanuel Macron à Bruxelles (avec Donald Trump), les suites de la polémique autour de "l'affaire immobilière" de Richard Ferrand et bien sûr la campagne des législatives.


La rédaction de LCI

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info