Elections législatives 2017

LIVE POLITIQUE - Emmanuel Macron salue "l'attitude exemplaire" du CFCM face au terrorisme

Publié le 20 juin 2017 à 14h49, mis à jour le 20 juin 2017 à 23h03
JT Perso

NOUVELLE MAJORITÉ - Alors que les nouveaux députés s'installent à l'Assemblée, Emmanuel Macron a accepté la démission du gouvernement d'Edouard Philippe. Le Premier ministre, reconduit dans ses fonctions, doit peaufiner d'ici mercredi soir un nouvel exécutif tenant compte des résultats du scrutin, lors duquel La République en marche a obtenu la majorité absolue. Richard Ferrand, lui, ne fera pas partie de ce nouveau gouvernement. Suivez avec nous les derniers rebondissements politiques.

Ce live est à présent terminé. 

#BONSOIR

Ce live est maintenant terminé. Merci de l'avoir suivi et à demain matin, 7 heures, pour une nouvelle journée politique !

#HOLLANDE

#MACRON

Présent à réception de rupture du jeûne organisée par le Conseil français du culte musulman (CFCM), Emmanuel Macron a salué mardi soir "l'attitude exemplaire" et les "positions fortes" de l'institution face au terrorisme, considérant que la présence des "différents cultes réunis ce soir" pour l'événement "est la meilleure preuve que le peuple français est uni quelles que soient les religions". 


Il a rappelé les "combats à mener contre le fanatisme", pour "éviter que lieux de prière deviennent des lieux de prêche de haine et d'appel à la violence". "Il vous revient de combattre sur le terrain idéologique", a-t-il dit à ses interlocuteurs, assurant que "la République [les] aidera dès qu'il faudra prendre des mesures coercitives" mais qu'elle ne peut "se substituer sur le terrain théologique"

#MELENCHON

Jean-Luc Mélenchon découvrant le drapeau européen installé à côté du drapeau français à l'Assemblée nationale : "Franchement on est obligé de supporter ça ? Attends, c'est la République française ici, c'est pas la Vierge Marie... Comprends pas..."

#LR #UDI

#MACRON

#MACRON

#OUPS

#RAFFARIN

#PORTELLI

Florence Portelli (LR) sur LCI à propos des départs de Sylvie Goulard et Richard Ferrand du gouvernement. :"C'est un gouvernement qui déjà, au bout d'un mois, ne tient pas. Je sens venir un petit vent d'hollandisme"


"Je suis attachée à la présomption d'innocence. Je ne demande pas à François Bayrou de démissionner"

#PORTELLI

Florence Portelli (LR), sur LCI, à propos de François Fillon. "Je n'ai pas de regrets, c'était le candidat du peuple de droite"


"Nous avons une droite à reconstruire"

#LAISSEZ UN MESSAGE

#CASTANER

#BERTRAND

#DUPONT-AIGNAN

#ETAT D'URGENCE

#MELENCHON

Le jour de son arrivée à l'Assemblée nationale, Jean-Luc Mélenchon rend hommage à son bras droit, François Delapierre, mort prématurément il y a deux ans

#VALLS #AMRANI

Selon Le Parisien, Farida Amrani, la candidate de La France insoumise battue de 139 voix par Manuel Valls dans la 1re circonscription de l'Essonne, lance un appel à témoins dans un courriel adressé à une liste de diffusion. Elle assure ne pas recourir à cette méthode parce que son dossier est vide, mais pour "étayer" le recours qu'elle compte déposer devant le Conseil constitutionnel.


Une conférence de presse sur le sujet avait déjà été annulée lundi et renvoyée à plus tard dans la semaine. 

#LAURENT

#FN

#PS

#CHAMALLOW

#LR

La possibilité que Les Républicains se divisent en trois groupes à l'Assemblée nationale se concrétise. Un premier groupe choisirait l'opposition frontale au gouvernement (derrière Damien Abad et Christian Jacob), un second, autour de Thierry Solère (environ 40 députés), opterait pour une démarche "constructive" face aux réformes. 


Un troisième ne voterait pas la confiance au gouvernement mais pourrait voter ponctuellement certaines réformes. 

#LR

[NDLR : Jacques Myard a été battu dimanche par Yaël Braun-Pivet (REM) dans sa circonscription des Yvelines]

#FN

Le Front national confirme dans un communiqué la tenue d'un congrès national en "février ou mars 2018". Entretemps, le FN va constituer sept "groupes de travail" au cours des trois prochaines semaines pour évoquer le projet et la stratégie. 


"Chaque groupe présentera un rapport de ses travaux et des décisions en résulteront", précise le parti de Marine Le Pen, qui compte préparer les élections municipales de 2020 "dès la rentrée de septembre" 

#FENECH

Georges Fenech, ex-député LR, sur LCI : "Les procureurs vont être obligés d'entendre François Bayrou. Et vous pensez qu'il peut rester le garde des Sceaux ?"


"François Bayrou va être dans une posture délicate pour défendre la loi de moralisation devant les députés"

#LR

Dans un communiqué, le secrétaire général des Républicains Bernard Accoyer demande au Premier ministre "d'exiger" la démission de François Bayrou et Marielle de Sarnez (Modem) du gouvernement, estimant que ces deux ministres sont "impliqués au même titre" dans "l'affaire" des emplois présumés fictifs du Modem que la ministre démissionnaire Sylvie Goulard

#MELENCHON

#LR

#ROYAL

Selon le Canard Enchaîné, l'ex-ministre de l'Environnement Ségolène Royal va être nommée ambassadrice chargée de la négociation internationale pour les pôles arctique et antarctique. Une mission qui avait été confiée jadis à Michel Rocard

#LR

#PS

Selon les informations recueillies par LCI, le conseil national du PS prévu samedi abordera la question de l'attitude vis-à-vis du gouvernement, avec la possibilité de refuser de voter la confiance à l'Assemblée début juillet. 


Lors d'un autre conseil national, le 8 juillet, sera dévoilée la nouvelle direction collégiale du parti. Les militants seront consultés début septembre sur une "feuille de route" pour refonder le parti très affaibli par les élections. Enfin, un congrès du PS pourrait se tenir début 2018

#LE PEN

#MACRON

Une source proche de l'enquête a indiqué à l'AFP qu'une perquisition était en cours chez Havas et Business France après l'organisation d'un déplacement d'Emmanuel Macron à Las Vegas en 2016.

Une enquête préliminaire pour favoritisme, complicité et recel de favoritisme avait été ouverte à la mi-mars par le parquet de Paris, après des soupçons de dysfonctionnements dans l'organisation de cette opération. Elle avait été confiée à Havas, sans appel d'offres, par Business France, l'organisme d'aide au développement international des entreprises françaises alors dirigé par l'actuelle ministre du Travail Muriel Pénicaud.

#VIGIER

Philippe Vigier, ex-chef de file des députés UDI, a souhaité la création d'un groupe "beaucoup plus large" que les seuls centristes de son parti, disant ne fermer "aucune porte à personne" mais prévenant qu'il s'abstiendrait sur le vote de confiance.

#MÉLENCHON

VIDÉO - Jean-Luc Mélenchon a fait ses premiers pas au Palais Bourbon ce matin. Il a confirmé qu'il souhaitait présider le groupe La France insoumise à l'Assemblée.

"Oui", Mélenchon veut présider le groupe La France insoumise à l'AssembléeSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

#LEPAGE

Corinne Lepage a été entendue par l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales dans le cadre de l'affaire des assistants d'eurodéputés MoDem, selon une information de l'AFP confirmée par LCI.

#BAYROU

François Bayrou a déclaré à l'AFP qu'il "respectait" la décision "personnelle" de Sylvie Goulard de démissionner du gouvernement. "Sylvie Goulard a décidé de quitter le gouvernement et de retourner au Parlement européen. Je respecte sa décision personnelle et l'assure de ma solidarité" a-t-il déclaré.

#DE SARNEZ

Marielle de Sarnez, ministre des Affaires européennes et vice-présidente du MoDem, n'exclut pas elle aussi de quitter le gouvernement pour prendre la tête du groupe MoDem à l'Assemblé.  "Rien n'est tranché dans ma tête. 2 beaux défis : le gouverment et le parlement. Je réfléchis", nous a-t-elle expliqué.

#MACRON

Emmanuel Macron "a accepté" la démission de Sylvie Goulard et "respecte son choix" a indiqué l'Elysée.

#MÉLENCHON

A propos de la démission de Sylvie Goulard, il a assuré que c'était une bonne nouvelle : "Il en faut un ou une qui comprennent quelque chose à l'indépendance nationale".

#MÉLENCHON

A son arrivée à l'Assemblée nationale ce mardi, Jean-Luc Mélenchon a assuré qu'il lutterait contre la réforme du code du travail souhaitée par le gouvernement. "Nous aurons notre mot à dire sur chaque page du code du travail" a-t-il affirmé.

#PHILIPPE

Edouard Philippe a confirmé ce matin sur BFMTV qu'il prononcerait son discours de politique générale le 4 juillet prochain.

#LE PEN

VIDÉO - Les images de Jean-Marie Le Pen devant les grilles fermées du siège du FN.

Jean-Marie Le Pen :" Marine Le Pen doit démissioner"Source : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible
Jean-Marie Le Pen devant les grilles fermées du siège du FN à NanterreSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

#LE PEN

Jean-Marie Le Pen, exclu du FN en août 2015 mais toujours président d'honneur du parti, s'est vu refuser l'accès au siège à Nanterre, où se déroule une réunion du bureau politique frontiste. Interrogé par les journalistes devant le siège du Front national, il a demandé la démission de Marine Le Pen.

#GOULARD

Dans un communiqué, Sylvie Goulard, la ministre des Armées, annonce qu'elle a "demandé au Président de la République, en accord avec le Premier ministre, de ne plus faire partie du Gouvernement".  "Dans l’hypothèse où l’enquête préliminaire visant le MoDem conduirait à vérifier les conditions d’emploi de mes assistants au Parlement européen, je souhaite être en mesure de démontrer librement ma bonne foi et tout le travail que j’y ai accompli", explique-t-elle.

#PHILIPPE

#PHILIPPE

Sur le projet de réforme du code du travail : "On veut trouver le meilleur endroit pour la négociation" a dit le Premier ministre. "Il y a des sujets qui méritent d'être discutés dans l'entreprise. Nous voulons y réfléchir avec les organisations syndicales et patronales."

#PHILIPPE

Edouard Philippe a pris la défense des nouveaux députés élus, novices en politique : "Je le trouve déplorable ce procès en incompétence présumée." Selon lui, siéger à l'Assemblée n'est "pas une question de diplôme", ce n'est "pas un examen". "Pardon, mais c'est vieux comme l'antique."

#PHILIPPE

S'il s'est dit favorable au scrutin majoritaire, le Premier ministre a aussi estimé important l'instauration d'une dose de proportionnelle : "On ne peut pas constamment mettre en dehors de l'Assemblée des courants politiques puissants."

Edouard Philippe s'est aussi prononcé pour une diminution du nombre de sièges de députés à l'Assemblée : "Si on passait à 450 ce serait une bonne chose. Avec une dose de proportionnelle."

#PHILIPPE

Le Premier ministre a confirmé qu'il n'y avait "aucun" problème pour que François Bayrou reste au gouvernement.

#PHILIPPE

"C'est pas impossible" a répondu Edouard Philippe à la question de savoir si parmi les nouveaux secrétaires d'Etat nommés au gouvernement figureraient des Républicains.

#PHILIPPE

Edouard Philippe a confirmé que le nouveau gouvernement serait connu d'ici demain 18 heures. "Le président de la République et Richard Ferrand ont décidé que c'était un bon choix (que ce dernier prenne la tête du groupe REM à l'Assemblée nationale) mais au final c'est le groupe qui décidera."

#PHILIPPE

Le dispositif sera "exclusivement limité à la lutte contre le terrorisme" et sous le contrôle des juges a dit le Premier ministre. "Mon objectif c'est de garantir la sécurité des Français et le respect de ce que nous sommes : un pays de droit, de liberté."

#PHILIPPE

#PHILIPPE

Demain, sera présenté en conseil des ministre un projet de loi visant à renforcer la lutte contre le terrorisme et la sécurité intérieure. Ce texte autorisera notamment les perquisitions de jour comme de nuit, la fermeture de lieux de culte, l'exploitation des données d'un ordinateur, les palpations, le placement d'un individu sous bracelet électronique. "Notre objectif c'est de dire 'Nous allons vivre durablement avec la menace terroriste'. La question c'est 'Comment ?'" a dit le Premier ministre, qui veut sortir de l'état d'urgence.

#PHILIPPE

Le Premier ministre Edouard Philippe est l'invité de RMC et BFMTV. "Il est possible que l'homme qui est décédé ait été l'objet d'un signalement et détenteur d'un permis d'autorisation d'armes" a-t-il déclaré à propos de l'arme tué hier sur les Champs-Elysées après avoir foncé sur un fourgon de gendarmes. "Ce que je sais c'est que la première autorisation de détention d'arme a été donnée" avant la fiche S, a-t-il ajouté.

#ACCOYER

"Nous ne voterons pas la confiance car nous serons un parti d'opposition responsable."

#ACCOYER

Interrogé sur la volonté de Thierry Solère de constituer un groupe indépendant à l'Assemblée nationale, Bernard Accoyer a estimé qu'il s'agissait d'"une démarche qui n'est pas loyale envers sa famille politique, qui est dangereuse".

#ACCOYER

"Nous avons eu un échec législatif évident. Mais il y a eu un sursaut dans l'entre-deux-tours" a dit Bernard Accoyer, qui a également remercié François Baroin pour sa campagne.

A propos de l'avenir des Républicains, il a déclaré : "L'unité du parti c'est la priorité. Nous tiendrons le flambeau d'une opposition responsable qui défendra ses positions sur les prélèvements, la famille, la sécruité."

#ACCOYER

"Le fait que des Républicains aient rejoint le gouvernement avant même les législatives transgresse toutes les règles des démocraties. (...) Je le regrette car ça crée une confusion. On pourrait aboutir à ce qu'il n'y ait rien entre La République en marche et les extrêmes, et c'est dangereux."

#ACCOYER

Invité de la matinale de LCI, Bernard Accoyer, ancien président de l'Assemblée nationale, a réagit au départ du gouvernement de Richard Ferrand : "On exfiltre un membre du gouvernement, on le met à l'Assemblée pour qu'il soit moins exposé." Il a même qualifié cette exfiltration "d'exfiltration judiciaire".

#FERRAND

Richard Ferrand, visé par une enquête préliminaire dans l'enquête immobilière le concernant, a indiqué qu'il ne ferait pas valoir son immunité parlementaire si la justice souhaitait l'entendre.

#FERRAND

#FERRAND

Richard Ferrand, à qui le président Emmanuel Macron a demandé de quitter le gouvernement pour présider le groupe La République en marche à l'Assemblée nationale, était ce matin sur RTL. Il a estimé qu'avec cette proposition le président lui avait "marqué la confiance" qui les unit, et il a avoué que cela faisait plusieurs semaines que les deux hommes parlaient de son départ du gouvernement.

#ASSEMBLÉE

VIDÉO - Les premiers députés ont découvert leur nouveau lieu de travail hier.

Au lendemain des élections, l’arrivée des premiers députés à l’Assemblée nationaleSource : JT 20h Semaine

Bonjour et bienvenue sur notre live politique ! Suivez avec nous cette nouvelle journée de découverte de l'Assemblée nationale par les députés élus dimanche dernier.

Les élections terminées, place à la mise en place de la nouvelle majorité. Fort de 350 députés REM et Modem élus à l'Assemblée nationale, un score qui dépasse largement la majorité absolue, Emmanuel Macron a accepté mardi la démission du gouvernement d'Edouard Philippe. Confirmé dans ses fonctions, ce dernier doit peaufiner d'ici mercredi, 18 heures, un nouveau gouvernement tenant compte de ce nouveau rapport de force à l'Assemblée nationale. 

La journée de mardi sera rythmée par les tractations internes pour parvenir à ce remaniement qualifié de "technique". Pour l'heure, la seule certitude, confirmée par l'Elysée, est la démission du ministre Richard Ferrand, visé par une enquête préliminaire dans une tractation immobilière remontant à 2011. Ce dernier devrait président le nouveau groupe parlementaire La République en marche, fort de son expérience de la vie parlementaire. Parallèlement, les nouveaux députés continueront de poser leurs valises à l'Assemblée nationale, où les élections législatives se sont traduites par un renouvellement inédit des effectifs. 

Lire aussi

La rédaction de TF1info

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info