Le second tour de l'élection présidentielle 2017

Menace terroriste : un dispositif type "fan zone" pour la soirée du vainqueur de la présidentielle dimanche soir ?

Publié le 3 mai 2017 à 19h37
Menace terroriste : un dispositif type "fan zone" pour la soirée du vainqueur de la présidentielle dimanche soir ?

FETE – Le ministère de l’Intérieur réfléchit actuellement à un dispositif de "type fan zone" pour sécuriser le lieu de la capitale où le ou la président(e) de la République élu(e) dimanche célébrera sa victoire dimanche soir. Fouilles, palpations et filtrages sont ainsi évoqués.

Le dispositif avait été mis en place sur différents sites à l’été dernier à l’occasion de l’Euro 2016. Il pourrait bien être réitéré dimanche prochain dans la capitale sur le lieu choisi par celui ou celle qui sortira vainqueur du second tour de l'élection présidentielle. 

Dans la soirée, une "fan zone" pourrait ainsi être installée dans Paris pour sécuriser le site où Emmanuel Macron ou Marine Le Pen célèbrera sa victoire. Pour l’un comme pour l’autre, il ne devrait pas être question des traditionnelles place de la Bastille ou de la République. Pour le candidat d’En Marche !, les sites du Champs-de-Mars ou du Trocadéro sont évoqués. Mais rien d’officiel à ce stade. Pour le Front National, aucun lieu n’a réellement fuité. 

Lire aussi

"On ne pourra pas être dans une mobilisation spontanée"

Quel que soit le vainqueur en tout cas, le ministère de l’Intérieur travaille actuellement avec les équipes de campagne des deux candidats pour mettre en place un dispositif adéquat. Celui-ci pourrait donc être similaire à celui des "fan zones", selon une information de 20 minutes.  

Contactée par LCI, la place Beauvau confirme ce mercredi soir "qu’un travail est actuellement en cours avec les équipes des deux candidats pour organiser et sécuriser les lieux identifiés pour fêter leur victoire dimanche soir".  Après les attentats qu’a connus la France et compte tenu de la menace toujours en cours, "on ne pourra pas être dans une mobilisation spontanée et populaire à plusieurs endroits, il y aura des lieux établis à l’avance", nous précise-t-on. 

Selon une source proche du dossier, le dispositif, comme pour les "fan zones" de 2016, compotera "chaîne de filtrage, fouilles, et dispositif anti-voiture bélier". Des réunions seront organisées entre jeudi et dimanche pour établir et finaliser l'ensemble de ces mesures de sécurité, à Paris et ailleurs. 

ARCHIVES - La "fan zone" de la finale de l'Euro 2016Source : JT 20h WE
Cette vidéo n'est plus disponible
Lire aussi
Bureaux de vote : sécurité renforcéeSource : JT 20h WE

Appel d'abstentionnistes

En outre, des abstentionnistes, anti-Le Pen ou anti-Macron, ont appelé ce mercredi sur les réseaux sociaux à ne pas se rendre sur les sites "connus" après l'annone des résultats. "Nous ne tomberons pas pour la énième fois dans le piège de la nasse sur une grande place (République, Bastille, Nation"), annoncent-ils.

Et de poursuivre : "Cette fois, nous nous réunirons dans un quartier que nous aimons, dans lequel la configuration géographique et les distances sont à notre avantage. Un quartier dont nous connaissons le moindre recoin, un quartier dans lequel nous buvons, nous mangeons, nous faisons la fête, nous complotons et où désormais nous résisterons en occupant les rues et - qui sait ? - des bâtiments. Nous sillonnerons Ménilmontant, Belleville, Couronnes, Place des Fêtes, Stalingrad, Pyrénées, Télégraphe et nous ferons ce qu’il y a à faire face aux symboles du capitalisme et du pouvoir".

Lire aussi

Suivez toute l’actualité sur notre page dédiée à l’élection présidentielle

Découvrez comment votre commune a voté sur nos pages résultats de l’élection présidentielle


La rédaction de TF1info

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info