Élection présidentielle 2022

Résultats présidentielle 1er tour : Fabien Roussel appelle la gauche à "se reconstruire"

Aurélie Loek
Publié le 10 avril 2022 à 21h45
JT Perso

Source : TF1 Info

Le candidat du PCF Fabien Roussel a fustigé "le vote dit utile", qui aurait profité aux "trois candidats arrivés en tête au détriment de tous les autres".
Face à l'extrême droite, il a appelé à faire barrage le 24 avril prochain, mais surtout, à reconstruire la gauche, notamment pour les législatives.

Les législatives se préparent déjà du côté du Parti communiste. Dans son adresse à ses soutiens en réaction aux premiers résultats du premier tour de la présidentielle, Fabien Roussel a appelé à reconstruire la gauche. Il a demandé aux autres candidats de ce côté de l'échiquier politique de se rassembler afin de "préparer ensemble les initiatives pour battre l’extrême droite et nous réunir pour envoyer le plus de députés de gauche à l’Assemblée nationale".

"Le président candidat est le premier responsable de cette situation"

De la même manière, le candidat communiste a demandé de faire barrage à l'extrême droite en votant Emmanuel Macron le 24 avril prochain. "Fidèle à toute l’histoire de ma famille politique, je ne permettrai jamais qu’un projet xénophobe et raciste arrive à la tête de l’État", a-t-il déclaré à son siège de campagne, ce qui ne l'a pas empêché d'attaquer le président sortant. "Le président candidat est le premier responsable de cette situation", a-t-il assuré.

Fabien Roussel a par ailleurs fustigé "le vote dit utile", qui aurait profité aux "trois candidats arrivés en tête au détriment de tous les autres", défendant ainsi sa candidature et sa campagne. S'adressent à ses électeurs et ses électrices, le candidat les a appelés à être fiers de ce qu'ils avaient fait.

Lire aussi

Selon les premières estimations, Fabien Roussel aurait obtenu près de 2,5% des suffrages pour la première candidature communiste depuis 2007. "La gauche reste historiquement faible", a regretté le candidat communiste, constatant que le nombre total des voix à gauche était inférieur pour la première fois en France au nombre total d'extrême droite.


Aurélie Loek

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info