Sondage présidentielle : Marine Le Pen creuse l'écart avec Macron

I.E. avec AFP
Publié le 23 février 2017 à 11h40
Sondage présidentielle : Marine Le Pen creuse l'écart avec Macron

Source : CHAMUSSY/SIPA

SONDAGE - Marine Le Pen arriverait en tête au premier tour de l'élection présidentielle, creusant l'écart avec Emmanuel Macron, deuxième, suivi de François Fillon, selon un sondage BVA-Salesforce diffusé jeudi, deux mois jour pour jour avant le scrutin.

La présidente du Front national progresse de 2,5 points, à 27,5% d'intentions de vote, par rapport à la précédente enquête de cet institut publiée le 4 février. Selon un sondage BVA-Salesforce diffusé jeudi, deux mois jour pour jour avant le scrutin, Marine Le Pen arriverait en tête au premier tour de l'élection présidentielle, creusant ainsi l'écart avec l'ancien ministre de l'Economie Emmanuel Macron, deuxième, suivi de François Fillon. 

Derrière, l'ex-ministre de l'Economie Emmanuel Macron perd un point, à 21%, et se qualifie pour le second tour devant le candidat de la droite François Fillon, à 19% (-1), selon ce sondage réalisé pour Orange et la presse régionale. Quatrième, Benoît Hamon est stable à 17%, après avoir fortement progressé au début du mois dans la foulée de sa victoire à la primaire socialiste élargie. Arrive ensuite Jean-Luc Mélenchon à 10,5%, loin devant l'écologiste Yannick Jadot et Nicolas Dupont-Aignan, tous deux à 2%. 

Lire aussi

53% des sondés se disent sûrs de leur choix

Ce sondage a été réalisé avant l'annonce mercredi par le président du MoDem François Bayrou, qu'il renonçait à l'Elysée et proposait une alliance au candidat du mouvement En Marche!, acceptée par ce dernier. Au second tour, Emmanuel Macron serait ainsi élu avec 61% des voix contre 39% à Marine Le Pen. Un peu plus de la moitié (53%) des personnes interrogées se disent sûres de leur choix, mais 47% pourraient changer d'avis ou n'ont pas encore exprimé d'intention même si elles prévoient de voter.

Enquête réalisée en ligne les 19 et 20 février auprès d'un échantillon de 940 personnes inscrites sur les listes électorales, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 point à 3,1 points.

Lire aussi
Affaire des assistants parlementaires : Marine Le Pen dénonce une cabaleSource : Sujet JT LCI
Cette vidéo n'est plus disponible

I.E. avec AFP

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info