VIDÉO - Danse, surf et séance de rasage... jusqu'où les candidats en campagne sont prêts à se mettre en scène

Audrey LE GUELLEC
Publié le 14 mars 2017 à 21h53, mis à jour le 14 mars 2017 à 23h40
JT Perso

Source : Sujet JT LCI

L'essentiel

FLASHBACK - En visite aux Antilles ces derniers jours, Benoît Hamon n'a pas hésité à prendre le volant d'un tracteur dans un champ de canne à sucre. Le candidat socialiste à la présidentielle est loin d'être le premier à se mettre en scène pendant la campagne électorale.

Dévoués, corps et âmes... à leur élection. Toute campagne est une bataille d'images et, en la matière, les candidats n'hésitent pas à faire don de leur corps... à la caméra. Dans le cadre de sa tournée dans les Antilles, Benoît Hamon a visité ce lundi un champ de canne à sucre guadeloupéen, n'hésitant pas à se mettre en scène au volant d'un tracteur. Comme le candidat socialiste à la présidentielle, bien d'autres prétendants à l'Elysée ont donné de leur personne ces derniers mois, mais aussi ces dernières années. Macron et sa scéance de rasage, Fillon mouillant la chemise sur des rythmes antillais, Marine Le Pen surfant sur une vague... imaginaire. 

Ou encore un peu plus loin en arrière, on se souvient de Nicolas Sarkozy, en avril 2007, achevant ainsi sa campagne par une balade camarguaise à cheval sur ces mots : "Bon, bien réfléchi, je préfère la campagne éléctorale : honnêtement c'est plus facile". Le candidat pas encore président avait convié les médias à suivre sa cavalcade. Le contrechamps ne manquait pas de sel car, quand lui se présentait en cavalier façon farwest, les journalistes et caméramens étaient eux trimballés dans la cariole d'un tracteur.