Présidentielle 2022 : les résultats du premier tour

Ces fiefs de droite qui ont placé Macron en tête (et boudé Pécresse)

A.B. | Reportage TF1 Marine Giraud, X. Baumel
Publié le 12 avril 2022 à 10h39
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

En France, au total, Emmanuel Macron est arrivé en tête dans 11.788 communes au premier tour de l'élection présidentielle dimanche.
Dans certaines villes historiquement acquises à la droite républicaine, il distance largement Valérie Pécresse.

La déroute électorale de Valérie Pécresse se traduit par des scores très faibles pour Les Républicains, au niveau national comme à l’échelle des communes. Dans plusieurs villes dites "de droite ", les résultats du premier tour de la présidentielle sont majoritairement en faveur d'Emmanuel Macron. Tour d’horizon non exhaustif. 

Ainsi en Bretagne, le président sortant est arrivé largement en tête lors du premier tour de l’élection présidentielle. Vannes, 29.806 votants, est une ville plutôt marquée à droite. Pourtant, le président sortant y a recueilli près de 37% des suffrages, alors que Valérie Pécresse a seulement dépassé les 7%. Un habitant interrogé par TF1 dans le reportage en tête de cet article avance une explication : "Il y a peut-être une dynamique de 'macronisation'. Il a eu la gauche en 2017 et en 2022, il a eu la droite." Autre hypothèse : les Vannetais ont le même comportement que leur maire, David Robo, qui a quitté les Républicains pour rejoindre le parti créé par Edouard Philippe

Un peu plus au sud, à La Baule-Escoublac, les chiffres sont encore plus parlants. Dans cette ville de droite dont le maire est l'ancien conseiller en communication de Nicolas Sarkozy Franck Louvrier, 45% des électeurs plébiscitaient François Fillon en 2017. Aujourd’hui, Valérie Pécresse n’obtient que 13% des voix, loin derrière Emmanuel Macron qui a séduit près de 40% des électeurs.

Lire aussi

Même dynamique en terre alsacienne, traditionnellement ancrée au centre droit. À Colmar, lors du premier tour de la présidentielle en 2017, la droite républicaine avait obtenu 22% des sondages, en deuxième position à un point d’Emmanuel Macron. Cinq ans plus tard, l’écart s’est creusé : Valérie Pécresse ne dépasse même pas la barre des 5% alors que le président sortant a obtenu près de 29% des votes. Un électeur alsacien estime auprès de TF1, dans le reportage ci-dessousn que la candidate "n’a pas fait une bonne campagne". Dans la ville, on se rappelle de "quelques sorties ratées, notamment son meeting à Paris".

Résultats élection présidentielle 2022 : quel avenir pour Les Républicains ?Source : JT 13h Semaine
JT Perso

L'Île-de-France boude sa présidente

Toujours à l’est, à Troyes, la droite est en chute libre dans les suffrages. En 2017, François Fillon était au coude-à-coude avec Emmanuel Macron dans les urnes, aux alentours de 22%. Un quinquennat plus tard, le président sortant augmente son score de 5 points alors que seulement 5,52% des électeurs de la préfecture de l’Aube ont voté en faveur de Valérie Pécresse. En mars 2020, le maire LR de la ville, François Baroin, avait de son côté été élu dès le premier tour.

La candidate des Républicains ne peut même pas se consoler en regardant les scores dans "sa" région. En Île-de-France, Valérie Pécresse n’obtient que 6,19 % des sondages. Neuilly-sur-Seine, l'ancien fief de Nicolas Sarkozy qui avait voté à près de 65% pour François Fillon il y a 5 ans, a misé sur Emmanuel Macron lors de ce scrutin (48,98%), loin devant la candidate LR (23,74%). 


A.B. | Reportage TF1 Marine Giraud, X. Baumel

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info