Un Airbus A380 vole pendant 3 heures grâce à de l'huile de friture

C.A.
Publié le 29 mars 2022 à 19h35

Source : TF1 Info

Dans un communiqué publié lundi, Airbus a annoncé avoir réussi pour la première fois à faire voler un A380 uniquement alimenté à l'huile de friture.
Ce vol, parti de Toulouse, a duré trois heures.
Un appareil identique devait à nouveau décoller ce mardi sans kérosène, mais le groupe n'a pour l'heure pas communiqué sur la réussite, ou non, de ce nouveau test.

Voyager d'un continent à l'autre grâce à l'huile de friture sera bientôt d'une banalité déconcertante. Dans un communiqué publié lundi, Airbus a annoncé avoir fait voler le premier A380 intégralement propulsé grâce à du carburant d'aviation durable (SAF). Le vol, parti de l'aéroport de Blagnac, à Toulouse, a duré trois heures et s'est déroulé sans accroc.

"27 tonnes de SAF non mélangé ont été fournies par TotalEnergies pour ce vol. Le SAF produit en Normandie, près du Havre, en France, était fabriqué à partir d'esters et d'acides gras hydrotraités (HEFA), exempts d'aromatiques et de soufre, et principalement constitués d'huile de cuisson usagée, ainsi que d'autres déchets gras", indique Airbus. 

Dans une vidéo diffusée par Airbus, Wolfgang Absmeier, le pilote de cet avion, assure n'avoir remarqué "aucune différence" à au pilotage de l'appareil. "Les ingénieurs surveillaient bien sûr en coulisses 1000 paramètres, mais au premier coup d'œil, il n'y avait absolument aucune différence", dit-il.

L'A380, troisième Airbus à avoir testé ce carburant en un an

Un deuxième vol, avec le même appareil, devait avoir lieu de Toulouse à l'aéroport de Nice ce mardi pour tester l'utilisation du SAF au décollage et à l'atterrissage. Le groupe n'a pas encore communiqué sur celui-ci.

Il s'agit du troisième type d'avion Airbus à voler à 100 % SAF en 12 mois ; le premier était un Airbus A350 en mars 2021 suivi d'un monocouloir A319neo en octobre 2021. Pour le moment, tous les avions Airbus sont certifiés pour voler avec jusqu'à 50% de SAF mélangé à du kérosène. L'objectif est d'atteindre la certification 100% SAF d'ici à la fin de cette décennie.

"L'augmentation de l'utilisation des SAF reste une voie clé pour atteindre l'ambition de l'industrie de zéro émission nette de carbone d'ici à 2050. Les principales statistiques présentées dans le rapport Waypoint 2050 indiquent que les SAF pourraient contribuer entre 53 % et 71 % des réductions de carbone requises", se réjouit le groupe français.

En mai 2021, le premier vol long-courrier d’Air France propulsé grâce à de l'huile de friture usagée s’était posé à l’aéroport de Montréal. L'appareil, un A350, était parti de l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle vers le Canada avec 16% de carburant aérien durable dans le réservoir, réduisant ainsi ses émissions CO2 de 15%, selon la compagnie.


C.A.

Tout
TF1 Info