Biodiversité : attendue depuis 2020, la stratégie de la France pour la nature bientôt adoptée

Publié le 16 octobre 2023 à 19h30

Source : JT 13h Semaine

Le Comité national de la biodiversité a rendu lundi son avis sur la stratégie du gouvernement pour protéger l'environnement.
C'est la dernière étape avant l'adoption définitive du texte, attendu depuis le premier quinquennat d'Emmanuel Macron
Composé entre autres d'élus locaux, d'agriculteurs et d'associations, le CNB formule 17 recommandations pour l'améliorer avant la fin de l'année.

Comme pour le climat, c'est la Première ministre Elisabeth Borne – et le secrétariat à la planification écologique – qui va être "la tour de contrôle", selon l'expression du cabinet de la secrétaire d'État à la Biodiversité Sarah El Haïry, de la Stratégie nationale biodiversité (SNB). Ce document, attendu depuis 2020 après deux échecs, fixe la nouvelle feuille de route française d'ici à  2030 pour sauvegarder la nature. Présentée en juillet dernier, elle est depuis soumise à consultation, avant son adoption d'ici à la fin de l'année.

Lundi, la quatrième et dernière instance consultée, le Comité national de la biodiversité (CNB), qui regroupe 143 membres (collectivités, associations, agriculteurs, etc), a à son tour rendu son avis. Bilan : bien, mais peut mieux faire. "La stratégie apparaît comme perfectible, au regard des responsabilités et engagements internationaux, européens et nationaux de la France en matière de biodiversité", peut-on lire dans ce document remis lundi à Sarah El Haïry, qui marque la fin du processus avant l'adoption de cette stratégie qui aurait dû aboutir dès le premier quinquennat d'Emmanuel Macron.

Ce texte vise notamment à placer en protection forte 10% des terres et des mers d'ici à 2030, et 5% des façades maritimes métropolitaines ; et à présenter la nouvelle stratégie de la France sur l'usage des produits phytosanitaires dans les champs, avec une réduction de 50% des pesticides à haut risque d'ici à 2030.

Pour atteindre les différents objectifs, le CNB formule 17 recommandations, parmi lesquelles l'idée de donner un caractère réglementaire à la Stratégie nationale biodiversité. Il s'agirait de traduire ces objectifs par un décret ou un arrêté, leur donnant ainsi valeur réglementaire. Mais si le gouvernement dit vouloir travailler encore à améliorer sa stratégie, il a d'ores et déjà écarté cette piste. "La base légale pour donner une valeur réglementaire à la SNB n'existe pas", défend le cabinet de la secrétaire d'État.

La cohérence climat et biodiversité, "pas au rendez-vous"

Par ailleurs, le Comité estime que la cohérence entre les politiques biodiversité et climat "n’est pas au rendez-vous". L'instance regrette aussi que les mesures à mettre en place pour protéger la nature ne soient pas hiérarchisées. Le CNB demande donc au gouvernement de regrouper les plus déterminantes et stratégiques dans un plan d’action triennal. 

En la matière, la stratégie du gouvernement est basée sur quatre axes : lutter contre les pressions exercées sur les écosystèmes (les changements d'usage des terres et des mers, la surexploitation des espèces, le changement climatique, les pollutions, les espèces exotiques envahissantes), restaurer la nature partout (haies, sols, forêts et nature en ville), mobiliser tous les secteurs (État "exemplaire", mais aussi collectivités, entreprises et citoyens), mettre en œuvre des moyens pour réaliser cette stratégie. 

Sur ce dernier volet, le budget a été doublé, avec un milliard d'euros supplémentaire dans le PLF 2024 en faveur des écosystèmes et de la recherche.  Mais le Comité qualifie de "faiblesse" l'absence "d’identification des moyens

financiers et humains de mise en oeuvre de chacune des mesures".

Si l'avis du CNB est "globalement positif", juge le cabinet de Sarah El Haïry, on admet que certains points doivent encore être améliorés, notamment quant à la qualité des indicateurs de suivi pour vérifier que la France est dans les clous de la trajectoire fixée. La copie finale est attendue dans les semaines qui viennent.


Marianne ENAULT

Tout
TF1 Info