Biodiversité : les abeilles, grande cause nationale 2022 ?

La rédaction de LCI
Publié le 6 octobre 2021 à 18h36
Biodiversité : les abeilles, grande cause nationale 2022 ?

Source : FRED TANNEAU / AFP

BIODIVERSITÉ - Lors d'une séance à l'Assemblée nationale jeudi, le député LR Robert Therry défendra la lutte contre la disparition des abeilles, soumises à un nombre de menaces grandissant. La résolution sera adoptée, puisqu'elle est soutenue par LaREM.

Après avoir participé à la dernière récolte de miel des ruches qui se trouvent sur le toit du palais Bourbon, le député et apiculteur Robert Therry va plaider jeudi la cause des abeilles. Devant ses homologues de l’Assemblée nationale, il présentera une proposition de résolution pour lutter contre la disparition de ces pollinisateurs. Pour les protéger, l'élu LR de la 4e circonscription du Pas-de-Calais compte proposer au gouvernement de déclarer la lutte contre la disparition des abeilles "grande cause nationale 2022". 

"Ce cadre pourrait permettre de remobiliser les pouvoirs publics et les principaux acteurs de ce combat autour de la mise en place de mesures concrètes permettant de mener une politique de reconstitution et de développement du cheptel apicole français et de faire face au fléau que constitue le frelon asiatique, prédateur redoutable se nourrissant abondamment des abeilles", fait-il valoir. Au-delà de la problématique du frelon, le réchauffement climatique, les insecticides et diverses maladies, comme le varroa, entraînent eux aussi la disparition de près de 30% des colonies d’abeilles chaque année, rapporte Robert Therry.

Une nécessité autant écologique qu'économique

Selon l’ONU, les abeilles pollinisent 71 des 100 espèces cultivées fournissant 90% des denrées alimentaires mondiales. "Il a été calculé que la pollinisation des abeilles et autres insectes pollinisateurs générait mondialement chaque année près de 130 milliards d’euros d’activité", indique le député de droite dans sa proposition de résolution. "Promouvoir la sauvegarde des abeilles est une nécessité pour la survie de notre écosystème comme pour celle de l’apiculture française, il est donc temps d’agir dans ce sens."

Pour tenter de rallier le plus de députés à sa cause, l'apiculteur a organisé mardi soir une grande soirée sur le thème du miel au palais Bourbon. Tous les députés et les ministres y étaient conviés, de même que les représentants des deux plus grands syndicats apicoles de France. Une majorité de députés LaREM soutenant sa proposition, la résolution devrait être adoptée.

En 2019, des scientifiques avertissaient que près de la moitié des espèces d'insectes dans le monde sont menacées et qu'un tiers pourrait disparaître d'ici la fin du siècle. 


La rédaction de LCI

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info