L'info passée au crible
Verif'

Brésil : le mandat de Jair Bolsonaro, un record pour la déforestation de l’Amazonie ?

Caroline Quevrain
Publié le 2 octobre 2022 à 17h00
JT Perso

Source : JT 20h WE

Le président brésilien est souvent accusé pour sa politique destructrice de l’Amazonie.
En quatre ans, la déforestation a augmenté de 75% par rapport à la dernière décennie.
Mais le bilan le plus catastrophique remonte au début des années 2000.

Au cœur des élections brésiliennes, la place de l’Amazonie est cruciale. Et si Lula venait à être choisi dans les urnes, il pourrait renverser la tendance, espèrent les défenseurs de l’environnement. On le sait, le bilan de Jair Bolsonaro est catastrophique en matière d’environnement et dans la préservation de la forêt, dont 60% de la surface s’étend au Brésil. Mais est-il le pire de l’histoire ? On fait le point.

Plus de 41.000 km² de forêt depuis 2019

Si les incendies en Amazonie avaient fait les gros titres pendant l’été 2019, ils remontent pourtant à des décennies. Au moins à 1988, lorsque ces feux ont commencé à être documentés par satellite par l’Institut national de recherche spatiale (INPE), sur demande du gouvernement. C’est à cet organisme que l’on doit chaque année des bilans sur l’étendue de la déforestation en Amazonie brésilienne, mais aussi de nombreuses données pour mieux se représenter la situation.

Entre 2019, année où Jair Bolsonaro a pris ses fonctions, et le mois d’août 2022, plus de 41.000 km² de forêt sont partis en fumée, d’après l’INPE. Avec 13.038 km² perdus rien qu’en 2021, un tel taux de déforestation n’avait pas été atteint depuis 2008 (12.911 km²). Le fait est que depuis l’arrivée au pouvoir du président d’extrême droite, la déforestation annuelle moyenne a augmenté de 75% par rapport à la décennie précédente (2009-2018).

Le taux de déforestation de l'Amazonie brésilienne par an, depuis 1988. Les trois dernières années renvoient à l'époque Bolsonaro - Instituto Nacional de Pesquisas Espaciais (INPE)

Cependant, des pires niveaux ont été rencontrés au cours de l’histoire du Brésil. À ce jour, 1995 reste la pire année pour l'Amazonie, avec 29.059 km² perdus en seulement 12 mois. Mais en comparant avec un autre président en exercice, le premier mandat de Lula reste pire. Ainsi, 86.468 km² de la forêt brésilienne avaient été déboisés entre 2003 et 2006. Un bilan terrible, principalement dû aux années 2003 et 2004, qui avaient affiché deux des pires records de l’histoire de la forêt (25.396 km² et 27.772 km²). Dès 2004, est alors mis en place un "Plan d’action pour la prévention et le contrôle de la déforestation dans l’Amazonie légale", développe ici Catherine Aubertin, économiste de l’environnement. 

Quatre ans plus tard, "des exploitations sont mises sous embargo avec interdiction de transformer et de commercialiser leurs produits". Entre 2005 et 2015, on assiste alors à une baisse de 76% du taux annuel de déforestation, grâce à une politique "soutenue par la planification et appuyée par la législation, par des actions de répression et d’incitation, par la mise au point d’outils de surveillance, par la création d’aires protégées et par des engagements volontaires d’acteurs du privé".

Des feux en Amazonie, le 22 septembre 2022 - MICHAEL DANTAS / AFP

En somme, tout le contraire d’aujourd’hui, déplorent les ONG. Affichant des positions climatosceptiques, Jair Bolsonaro a soutenu ouvertement l'extraction minière et l'agriculture en Amazonie. Et pour ce faire, a affaibli "les organes gouvernementaux chargés de surveiller l'environnement et de faire appliquer les lois pour protéger la forêt", regrettait Greenpeace au début de l’année. 

On se souvient que l’une des premières mesures de Bolsonaro à la tête du Brésil a été de placer l’agence de protection de l’environnement sous la tutelle du ministère de l’Agriculture. Mais le temps presse pour la survie de la forêt que chaque nouveau bilan record vient désormais avec son lot de catastrophes : un quart de la forêt est à présent détruit de manière irréversible à cause de la déforestation, du narcotrafic et de la contamination des sols.

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Caroline Quevrain

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info