La COP27, un nouveau sommet climatique pour une planète en danger

COP 27 en Égypte : la ville d'Alexandrie rayée de la carte d'ici à 2050 avec la montée du niveau de la mer

A. Lo.
Publié le 4 novembre 2022 à 14h18
JT Perso

Source : JT 20h WE

Avec le réchauffement climatique, le Giec prévoit que "la mer montera d'un mètre" d'ici à 2050.
Cela pourrait entraîner l'engloutissement de la ville historique d'Alexandrie, en Égypte, malgré des tentatives pour ralentir l'impact de la montée des eaux.
Car la hausse du niveau de la mer se fait déjà ressentir dans cette ville côtière.

Menace sur le Nil. Alors que la COP 27 est sur le point de s'ouvrir en Égypte, l'un de ses joyaux est menacé de disparition. Avec la montée du niveau de la mer provoquée par le réchauffement climatique, la ville côtière d'Alexandrie pourrait se retrouver sous les eaux d'ici 2050. 

Dans sa pire projection, soit un réchauffement de la température de la planète au-delà de 4°C, le groupe des experts du climat de l'ONU explique effectivement qu'à cette date, "la mer montera d'un mètre", engloutissant par conséquent "un tiers des terres ultra-fertiles du delta du Nil et des villes historiques comme Alexandrie seront inondées".

Des tentatives pour résister à la montée des eaux

Lors de son discours d'ouverture de la COP 26 à Glasgow, Boris Johnson qui était Premier ministre, avait d'ailleurs mis en avant cette disparition programmée. "Quand la température n'augmentera que de 4 degrés, nous dirons adieu à des villes entières. Miami, Alexandrie, et Shanghai, elles couleront toutes sous l'eau", avait-il déclaré, glaçant notamment le sang des Égyptiens. 

Car localement, de nombreuses tentatives sont mises en place pour tenter de résister à la montée inexorable de la mer et protéger le port d'Alexandrie, central à l'économie égyptienne, mais aussi ses ruines antiques et surtout le lieu de vie de six millions d'habitants. 5000 blocs de béton ont par exemple été installés autour de la citadelle de Qaitbay, emblématique de la ville, afin de briser les vagues et soutenir l'édifice. Dans le même but, d'autres blocs ont été ajoutés tout le long de la corniche.

Le réchauffement climatique se fait déjà ressentir

Pour autant, le réchauffement climatique, qui se fait particulièrement ressentir en Méditerranée, a dès maintenant des effets sur la ville et ses habitants. Chaque année, la cité d'Alexandre le Grand s'enfonce de trois millimètres, fragilisée par les barrages du Nil en amont qui empêchent le limon de venir consolider son sol et par le forage de gaz en mer. Parallèlement, le niveau de la mer monte déjà, sous l'effet du réchauffement et de la fonte de la calotte glaciaire.

Des centaines de personnes ont dû quitter des immeubles fragilisés par des inondations, en 2015 puis en 2020. Ils ne sont que les premiers d'une longue cohorte, prévient le ministère égyptien des Ressources hydrauliques. D'autant que si Alexandrie a gagné quasiment deux millions d'habitants ces dix dernières années, l'investissement dans les infrastructures publiques n'a pas suivi. 

Par ailleurs, les événements météorologiques extrêmes - hausses de températures, précipitations rares, épisodes neigeux inédits - ont rattrapé les quelques aménagements qui ont été faits. Le gouverneur de la ville Mohammed al-Chérif expliquait ainsi récemment que "le drainage des routes a été construit pour absorber un million de mètres cubes de précipitations, mais aujourd'hui, il en tombe parfois 18 en une seule journée".

Lire aussi

"Le changement climatique est désormais une réalité et plus seulement une mise en garde", souligne auprès de l'AFP le patron de l'Autorité égyptienne de protection des côtes, Ahmed Abdelqader, qui appelle à une action des États et notamment des pays les plus développés. "L'Occident a une responsabilité morale : il doit aider à contrer les effets négatifs du changement climatique, qui est le résultat de ses choix de civilisation", juge-t-il. C'est justement un des objectifs que s'est fixée la présidence égyptienne en amont de la COP 27 qui s'ouvrira le 6 novembre prochain.


A. Lo.

Tout
TF1 Info