COP26 à Glasgow : nouveau sommet crucial pour le climat

COP26 : Emmanuel Macron appelle les "plus gros émetteurs" en retard sur leurs engagements à rehausser leurs objectifs

E.R avec AFP
Publié le 2 novembre 2021 à 7h12
JT Perso

Source : TF1 Info

RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE - Le président français a exhorté plusieurs pays à "rehausser leurs ambitions" pour le climat dans les "15 prochains jours", afin de ne pas dépasser le réchauffement de +1,5°C.

C'est un appel aux États-Unis, à la Chine, à la Russie et à l'Arabie Saoudite qu'a lancé Emmanuel Macron à l'occasion de son allocution lundi lors de la COP26 à Glasgow. "La clé pour les 15 prochains jours, ici dans notre COP, est que les plus gros émetteurs dont les stratégies nationales ne sont pas conformes à notre objectif de 1,5 degré rehaussent leurs ambitions dans les 15 jours qui viennent, c'est le seul moyen de recrédibiliser notre stratégie", a lancé le président français, avant de préciser les pays auxquels il faisait référence.

"Rattraper les années perdues"

"La question clé de cette COP est comment les États-Unis vont bouger, à la fois pour leur engagements 2030 et pour le financement" des 100 milliards par an promis pour aider à lutter contre le réchauffement, et "rattraper les années perdues" de la présidence Trump, a précisé Emmanuel Macron plus tard devant des journalistes. 

L'autre enjeu, "c'est ce que la Chine, la Russie, l'Inde et quelques autres grands émetteurs sont prêts à faire dans la foulée" pour accélérer leur transition, a-t-il ajouté, en estimant que l'Union européenne et la France s'étaient eux déjà engagés à faire leur juste part.

Lire aussi

"La clé, c'est qu'il y ait sur ce sujet un dialogue sino-américain et une capacité à construire une alliance sur ce sujet", ce qui permettrait d'avoir un résultat, le président français jugeant encore possible d'atteindre l'objectif d'une hausse limitée à 1,5 degré par rapport à l'ère préindustrielle pour la fin du siècle.


E.R avec AFP

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info