La crise de l'eau à Mayotte

Crise de l'eau à Mayotte : l'île arrive au bout de ses réserves, le 20 novembre, des bouteilles distribuées à tous les habitants

par E.B avec AFP
Publié le 17 novembre 2023 à 16h22, mis à jour le 18 novembre 2023 à 0h59

Source : JT 20h WE

À compter du 20 novembre, toute la population mahoraise va devoir être approvisionnée en eau potable.
Jusqu'ici réservées aux personnes vulnérables, ces bouteilles d’eau seront distribuées, à raison d'un litre par jour...

Une ile à sec... littéralement. Mayotte arrive au bout de ses réserves d'eau, le 20 novembre. L'État comme les collectivités se préparent désormais à devoir distribuer des bouteilles d'eau à absolument toute la population mahoraise, quels que soient les défis logistiques et humains. Mardi encore, en prévision de cette échéance, des sapeurs-pompiers et de militaires de la Sécurité civile sont venus en renfort à ceux sur place qui organisaient, depuis la mi-septembre, ces distributions à destination des plus vulnérable. Ils sont à présent 150 pour approvisionner les 310.000 personnes habitant dans le 101e département français.   

Au total, "330.000 litres d'eau par jour seront distribués", annonçait Philippe Vigier, le ministre  à des Outre-mer, lors de sa dernière visite sur l'île le 2 novembre. Soit un litre par personne, au quotidien... Le département le plus pauvre de France est actuellement privé d'eau courante plus de deux jours sur trois. En cause : une sécheresse exceptionnelle couplée à un manque d'infrastructures et d'investissements. 

Nous craignons les mouvements de foule
Aniziza Daoud

"On attendait ces distributions à toute la population depuis longtemps. Maintenant, il y a quand même une inquiétude de la part de la population : on ne sait pas comment ces bouteilles seront distribuées et si tout le monde pourra vraiment en bénéficier", s'interroge Safina Soula, présidente du collectif des citoyens Mayotte 2018, dans l'AFP. 

Du côté des centres communaux d'action sociale, cette nouvelle mesure inquiète également. Les communes, qui gèrent les distributions gratuites depuis leur mise en place, assurent être déjà "débordées". "Nous craignons les mouvements de foule", concède Anziza Daoud, directrice du centre communal d'action sociale de Mamoudzou, qui gère actuellement huit sites. Chaque commune disposera d’un point de distribution accessible à l’ensemble de la population, du lundi au samedi, promet le préfet de Mayotte sur X, dans un contexte où les réserves en eau sont au plus bas. Les deux retenues collinaires – qui assurent 80% de l'approvisionnement en eau avec les rivières – ne sont plus remplies qu'à environ 6%, contre 58% en moyenne en 2022 à la même époque. 

Les services de l'État prévoyaient qu'elles seraient à sec autour du 15 novembre, mais les récentes pluies ont permis de gagner quasiment "une semaine", selon une source proche du dossier.  Pour autant, lorsque ces réserves seront vides, le territoire ne sera capable de produire que 20.000 m³ par jour alors que la consommation journalière stagne autour de 26.000 m³, malgré les restrictions.


E.B avec AFP

Tout
TF1 Info