ENQUÊTE - Tout ce que l'on jette dans la poubelle jaune est-il vraiment recyclé ?

par La rédaction de TF1info | Reportage : Lucas Zadjela, Hélène Massiot, Pascal Marcellin
Publié le 5 mars 2023 à 10h41

Source : JT 20h WE

Les règles de tri sélectif vont encore se renforcer dans les mois qui viennent.
Nos efforts pour remplir correctement nos poubelles jaunes servent-ils à quelque chose ?
TF1 a suivi la route qu'empruntent ces déchets après leur ramassage.

C'est une habitude bien ancrée désormais. Les déchets recyclables dans une poubelle, les ordures ménagères dans une autre. Mais savez-vous ce que deviennent ensuite vos emballages ? Pour le savoir, une équipe de TF1 a décidé de suivre un morceau de carton et une bouteille plastique durant tout le processus de recyclage, comme on peut le voir dans le reportage en tête d'article.

Les éboueurs font un premier tri, en vérifiant en un coup d'œil si les consignes ont bien été respectées. Des vêtements, un néon, ou du câble électrique, peuvent disqualifier notre poubelle jaune. Une simple erreur peut donc envoyer toute la poubelle à l'incinérateur.

Trieurs optiques

Pour notre bouteille et notre carton, aucun problème, le contrôle visuel des éboueurs les valident, et les emportent dans leur benne. Direction, le centre de tri, où arrivent les déchets de 600.000 habitants de l'agglomération parisienne, soit 75 tonnes par jour. Fini le tri à la main, le centre est désormais équipé de trieurs optiques. C'est grâce à cette technique que l'on peut maintenant jeter tous les emballages dans la poubelle jaune, sans exception.

L'œil humain au secours des robots

Après plus d'une centaine d'étapes automatisées, les emballages sont triés par matière. Notre bouteille d'eau en plastique et notre carton se séparent définitivement. À ce stade, des opérateurs bien humains écartent ce qui a pu échapper à l'œil du robot, parfois trompé par les couleurs des objets. Les emballages complexes sont également retirés : une barquette de jambon, par exemple, faite de deux matières différentes que l'on ne peut pas séparer efficacement, finira à l'incinérateur. 

Le carton et les bouteilles plastiques représentent plus de 40% des déchets. Leurs filières de recyclages sont désormais bien maîtrisées. Dans l'usine de recyclage de plastique visitée par notre équipe, on retrouve notre bouteille d'eau. Elle va d'abord être lavée, avec des millions de ses semblables, pour retirer les étiquettes : deux tonnes sont retirées chaque jour ici, qui finiront à la poubelle. Les bouteilles colorées sont également retirées du flux : les plastiques différents ne peuvent pas être recyclés ensemble, et il faudrait une ligne de tri par couleur. 

Les bouteilles transparentes seront découpées, fondues, secouées, au cours de leur passage dans une vingtaine de machines successives. À la sortie, ce sont de petits granulés qui permettront de fabriquer de nouveaux objets en plastique. Retrouvez l'ensemble de l'enquête du 20h de TF1 dans le reportage en tête de cet article.


La rédaction de TF1info | Reportage : Lucas Zadjela, Hélène Massiot, Pascal Marcellin

Tout
TF1 Info