Le dérèglement climatique a des conséquences dramatiques sur la biodiversité.
Le corail fait partie des victimes.
Ces 25 dernières années, en Australie, la moitié des coraux de la Grande Barrière sont morts.

À l'est de l'Australie, les îles Whitsunday se situent à l'intérieur de la Grande Barrière de corail. C'est un archipel de 74 îlots. Christophe Vanek le connaît presque par cœur. Ce Français, qui vit en Australie depuis près de 30 ans, navigue régulièrement dans ces régions.

Ces îles ont une situation idéale au milieu de la Grande Barrière de corail qui s'étend sur 2000 km. L'archipel est un parc national depuis 80 ans et attire chaque année près de 250.000 visiteurs. Ces derniers y viennent pour découvrir les fonds marins, mais aussi les paysages, comme la plage de Whitehaven, considérée comme l'une des plus belles au monde. C'est aussi un endroit très prisé pour faire de la croisière.

Les touristes profitent également des récifs coralliens, tout proches. Mais ce site paradisiaque subit aussi les aléas du réchauffement climatique. Ces huit dernières années, 50% des coraux sont morts sur la Grande Barrière de Corail. La sauver est donc aujourd'hui devenu une priorité en Australie. Quelles sont alors les mesures prises ? 

La suite du reportage dans la vidéo en tête de cet article.


La rédaction de TF1info | Reportage Linda Huré, Frédéric Larrey

Tout
TF1 Info