Opération sauvetage pour un béluga coincé dans la Seine

VIDÉO - Le béluga sorti de la Seine en route pour Ouistreham, malgré un "mauvais pronostic vital"

La rédaction de TF1info
Publié le 10 août 2022 à 6h17, mis à jour le 10 août 2022 à 11h00
JT Perso

Source : TF1 Info

L'opération pour tenter de sortir le béluga s'est déroulée, avec succès, dans la nuit du mardi 9 à mercredi au 10 août.
Le cétacé d'environ 800 kilos avait été repéré le 2 août dans la Seine, avant d'être retenu dans le bassin d'une écluse dans l'Eure.
En dépit d'un mauvais pronostic vital, l'animal est actuellement en route pour Ouistreham.

Six heures pour sortir de l'eau le béluga. L'opération périlleuse pour tenter de ramener à la mer le cétacé de quatre mètres de long et d'environ 800 kg, jusqu'alors retenu dans une écluse dans l'Eure, s'est déroulée, avec succès, dans la nuit du mardi 9 au mercredi 10 août.

Les 24 plongeurs engagés et les sauveteurs manipulant les cordages autour de l'écluse de Saint-Pierre-la-Garenne ont dû s'y reprendre à plusieurs fois, entre 22h et 4h du matin, pour attirer l'animal dans les filets et la structure capable de le soulever hors de l'eau, a constaté l'AFP. 

"Nous attendons les résultats de la prise de sang et des échographies"

Le cétacé, dont l'état de santé a été jugé "alarmant", a fini par être soulevé dans un filet tracté par une grue et déposé sur une barge, où il a été immédiatement pris en charge par une dizaine de vétérinaires vêtus de combinaisons blanches. Pendant de longues minutes d'incertitude, l'imposant animal marin s'est retrouvé suspendu en l'air, agitant son corps blanc, luisant au-dessus des têtes de ses sauveteurs, à la fois concentrés et fascinés. "Le moment où le béluga a été sorti de l’eau dans le filet", vers 4h00 du matin, "a été extrêmement intense et stressant parce qu’il a été surpris, il a bougé. C’était assez stupéfiant", a témoigné la sous-préfète d'Evreux Isabelle Dorliat-Pouzet, présente tout au long de l'opération.

L'opération d'extraction du béluga de la Seine, le 10 août 2022. - JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP
Des vétérinaires prennent soin du béluga, sorti de la Seine, le 10 août 2022. - JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Désormais, le transport vers la mer du béluga reste soumis aux examens de santé réalisés juste après son extraction. "Nous attendons les résultats de la prise de sang et des échographies, et en fonction des résultats la décision sera prise s'il doit ou non prendre la route vers la mer", a-t-elle expliqué, lors d'un point de presse, une heure après la sortie de l'eau du cétacé.

Lire aussi

"Au moment où je vous parle, il est vivant, il est sur la barge, il a survécu. Il est en cours de soins", a-t-elle confirmé. "On a pu constater que c'est un mâle, qu'il lui manque énormément de poids et qu'il a quelques plaies". Une perfusion a été pratiquée "pour l'hydrater et lui permettre de tenir le coup hors de l'eau". Selon Sea Sheperd, l'ONG de défense des mers, il ne présente "pas de maladie infectieuse", mais "n'a plus d'activité digestive" et "ne s'alimente plus".

Malgré la maigreur de l'animal, qui augure selon les vétérinaires un mauvais pronostic vital, il a pris la route de Ouistreham à 6h30 du matin à bord d'un camion réfrigéré. Il doit être relâché dans la journée dans une écluse d'eau de mer du port, avant d'être reconduit en haute-mer après trois jours d'observation.

C'était "plus long qu'imaginé", mais "c'est un animal sauvage et c'était une technique nouvelle, donc il a fallu aller pas à pas", a-t-elle rappelé, saluant le travail collectif des quelque 60 personnes - plongeurs, pompiers, gendarmes, zoologues, vétérinaires, ... - impliquées dans l'opération qui avait débuté mardi soir vers 22h. "Au moment où nous nous parlons, c'est un animal qui résiste et est vivant", a-t-elle conclu, estimant que "l'opération, quelle que soit la suite, est une réussite".


La rédaction de TF1info

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info