Les émissions mondiales de CO2 atteignent (encore) un niveau record à cause de l'énergie

par JB avec AFP
Publié le 1 mars 2024 à 9h27

Source : JT 20h Semaine

L'Agence internationale de l'énergie rapporte que les émissions de CO2 dues à l'énergie ont progressé de 1,1% en 2023 dans le monde.
Elles ont atteint 37,4 milliards de tonnes en un an.
C'est notamment dû au déclin de la production hydroélectrique à cause des sécheresses.

Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie ont progressé de 1,1% en 2023, atteignant un niveau record, à 37,4 milliards de tonnes dans l'année. C'est ce qu'indique, vendredi 1er mars, un rapport de l'Agence internationale de l'énergie (AIE). Cette hausse est notamment due au déclin de la production hydroélectrique dans le monde, à cause de sécheresses qui ont affecté de nombreuses régions, comme la Chine, le Canada ou le Mexique. À la place, ces pays ont eu recours à des moyens de production d'électricité polluants comme le fioul ou le charbon. Cela a représenté une augmentation des émissions d'environ 170 millions de tonnes.

Certains pays ont diminué leurs émissions de CO2

D'autre part, la Chine a poursuivi sa croissance économique riche en émissions, contrairement à la tendance générale des autres économies avancées qui ont enregistré une baisse record de leurs émissions. La Chine représente à elle seule 565 millions de tonnes de CO2 sur l'année.

La hausse des émissions énergétiques reste néanmoins moins forte en 2023 que l'année précédente : 410 millions de tonnes supplémentaires ont été émises, contre une augmentation de 490 millions de tonnes en 2022. Malgré une pollution toujours croissante, l'AIE souligne tout de même une transition vers les énergies propres qui "se poursuit rapidement", avec une forte hausse du solaire et de l'éolien.


JB avec AFP

Tout
TF1 Info