La Gironde ravagée par des incendies

Gironde : trois mois après les violents incendies, la terre brûle toujours à Hostens

TF1info | Reportage : Yaël Chambon et Christophe Brousseau
Publié le 5 novembre 2022 à 13h03
JT Perso

Source : JT 13h WE

La Gironde est encore traumatisée par les gigantesques incendies de l'été dernier.
À Hostens, les feux couvent encore dans le sous-sol, inextinguibles.

À l'extérieur, il fait un petit 11 degrés de saison, ce matin à Hostens. Mais à quelques mètres sous nos pieds, la température dépasse encore les 600 degrés. "On voit que ça brûle toujours", nous explique le maire de cette localité de Gironde, dans le reportage en tête d'article, en nous le montrant sur le terrain. Depuis trois mois, autour de ce lac, le lignite, une roche entre la tourbe et la houille brûle en continu dans des nappes souterraines, rendant le sol particulièrement instable. 

Des arbres sectionnés souterrainement

"Quelqu'un qui se promène ou qui circule peut mettre le pied dedans", redoute Jean-Louis Dartiailh, "et avec une température à 600 degrés, vous descendez jusqu'à la nappe". Autre danger pour les locaux, des arbres dont les racines sont sectionnées par la combustion, peuvent tomber à tout moment- et certains ne tiennent déjà plus debout que par leur écorce. 

Lire aussi

Un arrêté municipal interdit désormais la zone aux promeneurs et aux cyclistes. Les autorités ne craignent pas de reprise de feu cet hiver. Mais dès le retour des beaux jours, à défaut de pluies abondantes jusqu'au printemps, les flammes pourraient ressortir jusqu'à plusieurs centaines de mètres de là. "On connaît des couches de lignite qui ont brûlé jusqu'à dix ans", rappelle l'édile d'Hostens. 


TF1info | Reportage : Yaël Chambon et Christophe Brousseau

Tout
TF1 Info