La Gironde ravagée par des incendies

Incendie en Gironde : d’impressionnantes "tornades de feu" observées dans le brasier

Léa Prati
Publié le 11 août 2022 à 19h35, mis à jour le 12 août 2022 à 21h22
JT Perso

Source : JT 20h WE

Deux tornades de feu ont été capturées sur le front des incendies en Gironde, par des sapeurs-pompiers.
Ce phénomène se produit lors des incendies les plus violents.
Bien qu'impressionnant, il n'est pas si rare.

Le phénomène hors-du-commun avait déjà été observé, il y a quelques semaines, en Californie lors du "Oak Fire" qui s'était déclenché dans le comté de Mariposa, près du parc national de Yosemite. Aujourd'hui, c'est au tour des pompiers français de filmer une "tornade de feu".

Les images ont été tournées durant la nuit du mercredi 10 au jeudi 11 août en Gironde, à proximité de Landiras montre un tourbillon de flammes entourés de cendres charbonneuses se déplacer au gré de son propre système de vents. Selon l'association Fire Chaser 13, qui réunit des bénévoles et recense les incendies en France, la tornade de feu est "estimée en 15 et 20 mètres de haut avec une durée d'environ 1m15."

Ce vendredi 12 août, une nouvelle tornade de feu a été filmée en Gironde par les sapeurs-pompiers de la Marne qui sont venus en renfort sur le front des incendies qui ont déjà ravagé quelque 7400 hectares de forêts. Dans une vidéo publiée sur Twitter, on peut apercevoir une tornade de fumée noire qui se forme dans un brasier à proximité des soldats du feu.

Mais ces phénomènes ne sont en réalité pas si rares que ça. Mercredi 10 août, une immense tornade de feu s'était formée dans un feu de broussailles, surnommé "Sam Fire", au nord-ouest du comté de Los-Angeles qui a détruit quelque 60 hectares. 

Il a été capturé par la chaîne KTLA-TV, une chaîne de télévision locale depuis un hélicoptère, alors que près de 200 pompiers étaient mobilisés pour venir à bout de ce brasier.

Parfois surnommé "diable de feu", le phénomène se forme dans les incendies les plus violents, lorsqu’un tourbillon de poussière rencontre un incendie. L’air chaud et sec remonte brutalement vers le ciel et forme un vortex près du feu. Ces tourbillons peuvent atteindre plusieurs centaines de mètres de hauteur, se déplacer rapidement et atteindre une température intérieure de 1500 à 2000°C. 


Léa Prati

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info