Bouches-du-Rhône : l'incendie au sud d'Avignon fixé, plus de 1000 hectares brûlés

L.P.
Publié le 14 juillet 2022 à 22h30, mis à jour le 15 juillet 2022 à 7h38
JT Perso

Source : TF1 Info

Un incendie virulent s'est déclenché au sud d'Avignon entre Tarascon à Graveson.
Il avait déjà ravagé plus de 1000 hectares de végétation jeudi en début de soirée.
Le feu a été fixé dans la nuit de jeudi à vendredi.

Le feu au sud d'Avignon est fixé, mais la prudence reste de mise. Ce jeudi 14 juillet, un "virulent" incendie s'est déclaré aux alentours de 17 heures, près de la commune du sud-est. A 21 h 30, il avait déjà parcouru près de 1000 hectares, selon la préfecture des Bouches-du-Rhône, avant finalement d'être fixé dans la nuit de jeudi à vendredi. L'incendie reste toutefois "actif sur le franc droit avec des difficultés d'accès" dans le massif de la Montagnette, recouvert aux deux tiers de pins d'Alep, détaillent à l'AFP les pompiers.

1000 pompiers mobilisés, 1000 hectares brûlés

Le feu s'est déclenché, ce jeudi, après le passage d'un train sur la voie ferrée, générant des étincelles et faisant s'embraser la végétation sèche. L’incendie, composé de trois foyers distincts, a notamment impacté les communes de Barbentane, Graveson, Tarascon ainsi que Boulbon, situées dans les Bouches-du-Rhône, avant de "sauter", à la faveur du vent et des températures caniculaires, sur le massif de la Montagnette.

Pour l'heure, aucune habitation n'a été touchée et les pompiers, qui "œuvraient sans relâche" pour protéger l'abbaye du Frigolet, ne dénombraient aucun blessé, ont-ils indiqué à l'AFP. Quatre communes - Tarascon, Barbentane, Graveson et Boulbon - ont mis à disposition des salles pour d'éventuels évacués.

Au total, l'incendie a parcouru plus de 1000 hectares de végétation. La fumée et les cendres arrivaient ainsi jusqu'à Avignon, où le festival de théâtre bat son plein. Jeudi soir, 520 sapeurs-pompiers étaient toujours sur place, dont ceux du Gard et du Vaucluse, et devaient être renforcés dans la soirée par 420 autres. Un hélicoptère et, deux avions Dash et deux avions bombardiers ont également été mobilisés, avec plus de 240 engins présents sur place.

Ce vendredi, les soldats du feu redoutent "le mistral", qui "va se lever pour deux jours", ont-ils ajouté. De plus, les départements voisins du Gard et du Vaucluse sont en alerte canicule. Quelque 800 pompiers resteront donc mobilisés pour minimum 24 h pour "assurer les missions quotidienne et les attaques de feu".

Lire aussi

La semaine dernière, 650 hectares de forêt avaient brûlé dans le Gard voisin et depuis mardi les secours luttent contre deux feux de forêt très importants en Gironde, avec déjà 4.700 hectares dévastés.


L.P.

Tout
TF1 Info