En Inde, la population de tigres sauvages progresse à nouveau et dépasse les 3000 individus

par TD avec AFP
Publié le 9 avril 2023 à 18h38

Source : JT 20h WE

L'Inde est le pays qui compte le plus de tigres à l'état sauvage.
Les résultats du dernier recensement sont encourageants et montrent une augmentation du nombre d'animaux.
De 2967 il y a quatre ans, la population est passée à 3167 spécimens, ce qui fait la "fierté" du Premier ministre indien.

C'est en Inde, et de loin, que l'on compte le plus de tigres sauvage à travers le monde. Et bonne nouvelle : cette population est en hausse ! Un recensement officiel publié ce dimanche permet de constater que le nombre d'animaux est en augmentation, puisque la barre des 3000 tigres a été franchie. Ils sont officiellement 3167 dans la nature, contre 2967 lors du dernier décompte effectué il y a quatre ans. Un signal encourageant, qui vient récompenser les efforts menés pour protéger les espèces menacées.

40.000 tigres en 1947

Par le passé, le plus gros des félins évoluait largement à travers l'Asie centrale, de l'Est et du Sud. Mais sa population a diminué radicalement, de plus de 93% au cours des 100 dernières années. À l'heure qu'il est, on ne le retrouve à l'état sauvage que dans treize pays, comme l'indique l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). 

En Inde, les recensements sont réalisés tous les quatre ans. Les spécialistes utilisent notamment des caméras et des systèmes informatiques afin de parvenir à localiser et identifier les différents tigres. Le rythme d'augmentation, encourageant, a toutefois ralenti. Il s'établit à moins de 7% sur la période de quatre ans étudiée, contre plus de 30% lors de la précédente. Pas de quoi entamer l'enthousiasme du Premier ministre indien : Narendra Modi a réagi à ce "moment de fierté" en soulignant que "notre famille s'agrandit". Et d'insister : "C'est une réussite non seulement pour l'Inde, mais aussi pour le monde entier." 

L'Inde héberge désormais les trois quarts des tigres à travers le monde et constitue le plus grand pays hôte en termes de surface, a noté le chef d'État. D'importants efforts restent toutefois nécessaires pour reconstituer les populations : au moment de l'indépendance indienne en 1947, les estimations faisaient état d'environ 40.000 individus, soit plus de 12 fois plus qu'aujourd'hui. La déforestation, l'intrusion des humaines dans l'habitat naturel des félins ainsi que le braconnage ont décimé les effectifs de tigres à travers l'Asie et le monde. De 100.000 tigres sur le globe au début du XXe siècle, nous sommes ainsi passés à seulement 3200 individus en 2010.

Fort heureusement, cette année-là, l'Inde s'est jointe à douze autres pays d'accueil du tigre pour cosigner signé un accord visant à doubler les populations du grand félin à l'horizon 2022. Narendra Modi, qui voit son pays sur le bon chemin, salue la "participation populaire" de ses concitoyens, ainsi que la "culture de la conservation" indienne déployées au cours de la décennie écoulée.


TD avec AFP

Tout
TF1 Info