Et si vous agissiez pour l'environnement en plantant un arbre pour favoriser le retour de la biodiversité ?

Publié le 24 novembre 2023 à 9h51, mis à jour le 29 novembre 2023 à 9h39

Source : Impact Positif

Le 25 novembre, la Fondation pour la nature et l’homme lance la deuxième édition de sa campagne #JagisJePlante.
Objectif, sensibiliser les citoyens à la biodiversité et les inciter à reboiser de haies, murs végétaux ou arbres fruitiers des zones urbaines ou désertiques.

Plus de 120 000 plants mis en terre l’hiver dernier. À l’occasion de la première édition de la campagne #JagisJePlante, organisée par la Fondation pour la nature et l’homme, 8 000 personnes se sont mobilisées à travers la France pour reboiser des cours de récréation, planter des haies entre des habitations ou des mini-forêts urbaines. À partir du 25 novembre, jour de la Sainte-Catherine, dont le dicton bien connu des jardiniers énonce "A la Sainte Catherine, tout bois prend racine", la fondation renouvelle l’opération et ambitionne de faire mieux.

La Fondation constate une disparition croissante de la biodiversité. Elle propose à chacun de nous d’y faire face en plantant partout où c’est possible. Sa directrice  générale, Stéphanie Clément-Grandourt, lance un appel : "La biodiversité a besoin de toutes et tous. Nous avons imaginé une plateforme pour donner des outils aux citoyens qui veulent planter autour de chez eux. À la Fondation pour la nature et l’homme, nous sommes persuadés qu’il faut encrer l’humain à l’écologie sans ne laisser personne de côté. Ces outils, mis à disposition de tous, permettent de comprendre la complexité des enjeux et s’en emparer pour agir."

Sur la plateforme #JagisJePlante, des tutoriels sur les différentes espèces d’arbre, la façon de planter, la vie des végétaux ou encore des livrets développant ce qu’il faut faire pour reboiser donnent aux internautes toutes les clés pour saisir les bienfaits des arbres. "Nous aidons jeunes et moins jeunes à devenir autonomes en matière de plantation. Nous les incitons à remettre de la nature partout sur nos lieux de vies. Nous les guidons avec des conseils pratiques sur les types d’arbre à favoriser en fonction des sols, du lieu et des saisons", développe Stéphanie Clément-Grandourt.

La plateforme suggère également des financements pour monter des projets de reboisement et met en relation des associations de proximité en demande de bénévole avec des planteurs amateurs. "Nous avons lancé des tutoriels vidéo de cinq minutes maximum pour tout comprendre sur la plantation et comment s’y prendre avec des experts et des témoignages. Nous avons beaucoup de retours positifs, nous sentons qu’il y a un vrai engouement. Les mini-forêts, îlots de fraîcheur l’été, deviennent des lieus de cohésion sociale avec des populations variées qui ont envie de prendre soin des lieux qui les entourent. Nous protégeons mieux ce que l’on connaît", assure la directrice générale de la Fondation pour la nature et l’homme.

Les jeunes et les sportifs, des cibles intéressantes

Cette année, deux focus occupent la campagne #JagisJePlante : les salles de sport et l’école. "Les clubs de sport sont une cible intéressante. Les sportifs ont besoin de respirer en profondeur et pratiquent souvent en pleine nature. Nous mobilisons l’ensemble des acteurs du monde du sport, aussi bien de loisir que de compétition. C’est un public fédérateur", se réjouit Stéphanie Clément-Grandourt.

L’école attire également l’attention de la campagne #JagisJePlante. Végétaliser les établissements scolaires devient un enjeu de santé publique. Il s’agit d’une réponse jugée efficace par la fondation pour favoriser "le retour de la biodiversité et s’adapter aux effets du changement climatique." Certains bosquets aux fruits comestibles, à l’instar des fraises et des framboises, poussent très vite. Résultat, pollinisateurs, insectes et oiseaux reviennent rapidement.

La fondation développe particulièrement un guide du petit planteur. "C’est une mine d’informations pratiques et ludiques pour initier les enfants au jardin et leur apprendre à observer la nature qui les entoure. Qui sont les pollinisateurs et à quoi servent-ils ? Quels arbres et arbustes faut-il planter pour que les petits animaux s’installent au jardin ? Comment planter un arbre qui a des racines ? Les enfants ont également cette capacité d’amener avec eux leurs parents dans l’aventure", conclut Stéphanie Clément-Grandourt.


Geoffrey LOPES

Tout
TF1 Info