L'info passée au crible
Verif'

Est-il vrai que "les oiseaux ne migrent plus" à cause du changement climatique ?

Caroline Quevrain
Publié le 27 octobre 2022 à 13h33
JT Perso

Source : Sujet TF1 Info

La sédentarisation des oiseaux migrateurs serait une conséquence du dérèglement climatique.
Si c’est le cas pour certaines espèces, toutes n’ont pas arrêté leur voyage au moment de l’hiver.
Mais certains trajets migratoires se retrouvent bien raccourcis à cause du climat.

Avec la hausse des températures, c’est toute la faune et la flore qui se retrouve touchée. Et si les oiseaux ne migraient tout simplement plus à cause du dérèglement climatique ? On retrouve ce genre d’affirmations sur les réseaux sociaux, en écho à ce mois d’octobre très doux, trop doux, pour la saison. 

D’abord, de quel phénomène parle-t-on ? "Ce qu’il faut comprendre, c’est que la migration est une manière pour les oiseaux qui se reproduisent quelque part de trouver refuge dans un endroit où il fait moins froid, souligne Matthieu Gillemain, chef du service Conservation et Gestion Durable des Espèces Exploitées à l’Office français de la biodiversité (OFB). Ce qu’il se passe avec le changement climatique, c’est qu’ils sont de moins en moins contraints par des conditions défavorables en hiver, donc cette pression est moins grande."

Migrer, une balance coût/bénéfice

Cela provoque bien un phénomène de sédentarisation chez certaines espèces qui, au lieu de migrer pour l’hiver, restent sur leur lieu de nidation où les températures sont plus clémentes qu’avant. Les lacs et les plans d’eau n’y gèlent plus, comme par le passé. "Si l’on prend l’exemple de la France et de la huppe fasciée, cet oiseau venait nicher en France et allait passer l’hiver en Afrique. Aujourd’hui, on voit certains individus rester l’hiver en France", décrit Matthieu Gillemain. Tout comme les canards qui sont désormais aperçus en Suède l'hiver. Cela ne s'observait jamais il y a quinze ans.

Pour Jérémy Dupuy, responsable de projet "Oiseaux de France" à la Ligue de la protection des oiseaux (LPO), la sédentarisation en marche chez certaines espèces correspond à "une balance coût/bénéfice : est-ce que le coût de migrer est plus grand que le bénéfice à rester ?". Matthieu Guillemain, lui, insiste sur une chose : "Aujourd’hui, des milliers d’oiseaux arrivent à se reproduire et passer l’hiver dans le pays. Ce n’est pas leur métabolisme qui a changé, c’est le climat qui a évolué". 

Lire aussi

Mais dans la majorité des cas, les oiseaux migrateurs ne deviennent pas sédentaires et poursuivent leur voyage pour l’hiver. Ils terminent leur course simplement moins loin qu’avant et s’évitent alors les aléas d'un voyage parfois périlleux, comme la traversée du désert du Sahara par exemple. De la littérature scientifique existe sur le bouleversement de ces voies migratoires. En 2020, une étude du CNRS, en collaboration avec l’Université du Wisconsin et l’Institut polaire norvégien, a ainsi montré un chamboulement majeur des trajets des oiseaux en Arctique lié au réchauffement de la planète.

Un indicateur a également été développé en 2019 par la LPO pour suivre les dates de migration des oiseaux. Parmi les 15 espèces étudiées à la Pointe de Grave (Médoc), 14 ont affiché "un décalage moyen de -6 jours sur une période de moins de 30 ans". Autrement dit, ces espèces ont avancé de six jours leur voyage migratoire. "Ça ne parait pas beaucoup, mais il faut le corréler avec le retour du printemps, qui avance également. Trois décennies, c’est finalement peu de temps", commente Jérémy Dupuy, qui y voit un signal "encourageant" : "Cela montre que les espèces arrivent à s’adapter au changement climatique". Les plus à même de modifier leur comportement sont en fait les oiseaux se trouvant "en bon état de conservation". C’est le cas de la cigogne blanche ou de la grue.

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Caroline Quevrain

Tout
TF1 Info