Le béluga égaré dans la Seine euthanasié après une dégradation de son état de santé

Publié le 10 août 2022 à 11h28, mis à jour le 10 août 2022 à 12h28
JT Perso
Comment désactiver votre Adblocker
  • Cliquez sur l'icône de votre Adblocker installé dans votre navigateur. En général elle se trouve dans le coin supérieur droit de votre écran. Si vous utilisez plusieurs adblockers, veillez à bien tous les désactiver pour pouvoir accéder à votre vidéo.
  • Suivez les instructions indiquées par votre Adblocker pour le désactiver. Vous devrez peut-être sélectionner une option dans un menu ou cliquer sur plusieurs boutons.
  • Lorsque votre Adblocker est désactivé, actualisez votre page web.
  • Remarque : Si vous utilisez le navigateur Firefox, assurez-vous de ne pas être en navigation privée.
adblock icone
Un bloqueur de publicité empêche la lecture.
Veuillez le désactiver et réactualiser la page pour démarrer la vidéo.

Source : TF1 Info

Sorti de la Seine dans la nuit, le béluga qui s’était perdu dans la Seine était en route pour la Manche pour y être relâché.
Il a finalement été euthanasié durant son transport.
Son état de santé s'était considérablement aggravé.

L’impressionnante opération de sauvetage n’aura pas suffi. Le béluga repéré dans la Seine depuis huit jours avait été sorti du fleuve pour être transporté jusqu’à Ouistreham où il devait être remis à l'eau dans la Manche. Finalement, la préfecture a annoncé qu'il avait été euthanasié durant le trajet. Son état de santé s'était considérablement aggravé.

La souffrance du béluga "était évidente"

"En cours de voyage, les vétérinaires ont constaté une dégradation de son état, notamment de ses activités respiratoires", a annoncé Florence Ollivet-Courtois, vétérinaire du service départemental d’incendie et de secours de l’Essonne. "L’animal ventilait insuffisamment, la souffrance était évidente et nous avons décidé qu’il n’était pas pertinent de le relâcher et qu’il fallait procéder à son euthanasie."

L'ONG Sea Shepherd, très impliquée dans la tentative de sauvetage du béluga, a également réagi, rappelant que "la translocation" était "indispensable pour donner une chance à un animal autrement condamné". Se déclarant "effondrés", les activistes ont néanmoins expliqué que "cette issue tragique" était "fort probable". Une autopsie va être réalisée pour comprendre les causes de sa mort et éventuellement expliquer pourquoi il se trouvait dans la Seine alors même que ce type de mammifère évolue habituellement en eaux froides.

Lire aussi

Repéré le 2 août dans la Seine, le cétacé était retenu depuis vendredi dans le bassin d'une écluse, située à 70 km au nord-ouest de Paris. Après des tentatives pour le nourrir, il avait été décidé de le sortir de l'eau pour le transporter à 160 kilomètres de là, dans la mer. Une opération périlleuse a alors été menée dans la nuit de mardi à mercredi permettant de placer l'animal de 800 kilogrammes à l'arrière d'un camion. Il devait alors rejoindre une écluse d'eau de mer dans le Calvados pour y séjourner quelques jours avant d'être relâché. Son état de santé était cependant déjà jugé "alarmant". 


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info