Verif'

Manifestation contre l’A69 : non, Greta Thunberg ne s’est pas rendue dans le Tarn en avion

Publié le 12 février 2024 à 13h26

Source : JT 20h WE

La militante suédoise a manifesté dans le Tarn ce week-end, contre la construction de l’A69.
Elle a été accusée d’avoir pris l’avion pour se rendre dans le sud de la France.
Une fausse affirmation.

Son engagement aux côtés des opposants à l’A69 n’est pas passé inaperçu. Samedi 10 février, la militante suédoise Greta Thunberg a manifesté avec les écologistes français dans le Tarn, contre la construction de l’autoroute reliant Toulouse à Castres. Ce qui n’a pas plu à certains de ses détracteurs, qui ont aussitôt dénoncé l’hypocrisie de la jeune femme : comment serait-elle arrivée si vite dans le sud de la France, sans prendre un avion ?

"On marche sur la tête"

C’est ce dont l’accuse notamment Vincent Terrail Noves, maire de Balma et élu Renaissance de la métropole de Toulouse : "Belle prouesse de Greta Thunberg venue s’opposer à l’autoroute A69 pour des raisons environnementales. Dans le même temps, si je ne me trompe pas, venue directement de Washington, elle a pris un Boeing 747, 2 navettes aéroportuaires, 2 taxis, 1 trajet en voiture pour Toulouse. Un bon bilan carbone bien conséquent ! Et pendant ce temps-là, les écolos applaudissent… on marche sur la tête".

Celui-ci a depuis supprimé son tweet. Et pour cause, il relaie une fausse information… propagée par l’extrême droite. En effet, l’expression "on marche sur la tête" a été utilisée par des comptes affiliés au Rassemblement national (RN) ou à Reconquête pour partager le "bilan carbone" de la militante écologiste. Du Boeing aux deux taxis, les différents moyens de transports censés avoir été empruntés par Greta Thunberg se retrouvent listés de la même manière par un compte patriote. Un élu RN, Nathan Gazzoli, explique aussi que "Greta Thunberg, c'est ce genre d’escrologiste qui passe des heures dans un avion pour protester contre la construction de l'autoroute A69, une autoroute visant à faciliter la vie des travailleurs tarnais".

"La grève du vendredi dans un train"

Sur le fond, l’activiste de 21 ans n’était pas à Washington avant ce week-end, mais à Londres d’où elle est arrivée en train, comme à son habitude. Ce tweet du 2 février la montre dans la capitale britannique. Avant cela, Greta Thunberg était à La Haye, aux Pays-Bas, où elle a pu participer le 26 janvier à une manifestation pro-palestinienne. "Ce tweet mensonger recopié massivement est risible mais apparemment pas assez pour les cadres de Renaissance. Greta Thunberg fait toujours des jours de train pour venir nous voir", dément par ailleurs Léna Lazare, membre des Soulèvements de la Terre, qui connaît bien la militante suédoise.

Dans son engagement contre le dérèglement climatique, Greta Thunberg se refuse à prendre l’avion. Pour se rendre à New York en août 2019, la jeune activiste avait choisi un voilier comme moyen de transport. Sur X, elle témoignait d’ailleurs en juin dernier de ce mode de vie pouvant être parfois contraignant : "Semaine 254. Lorsque vous voyagez sans prendre l'avion, vous vous retrouvez souvent coincé dans des trains sans escale pendant plusieurs jours. Aujourd'hui est l'un de ces jours, ce qui signifie que la grève du vendredi cette semaine aura lieu dans un train". De fait, Greta Thunberg est régulièrement visée par l’extrême droite, qui l’attaque pour le moindre de ses faits et gestes. On se souvient de la "polémique" après une photo la montrant à bord d’un train, des emballages plastiques sur sa table.

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur X : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Caroline QUEVRAIN

Tout
TF1 Info