Météo : quelles sont les régions les plus touchées par les orages en France ?

Léa Prati
Publié le 17 août 2022 à 15h48, mis à jour le 17 août 2022 à 16h31
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Ce mercredi 17 août, plusieurs départements sont placés par Météo France en vigilance orange à cause des risques importants d'orages.
Quels sont les départements français les plus touchés par ce phénomène ?
TF1 info fait le point.

La grêle, la pluie et la foudre se sont abattus quasiment partout dans l'Hexagone à la suite des fortes chaleurs qui ont rythmé la première moitié du mois d'août. 

Mais quelles sont les régions les plus touchées en France ? Selon Météo-France, les orages sont plus fréquents dans le sud du pays, et notamment en Aquitaine, en Corse et dans les Alpes-Maritimes, peu importe la période et toute année confondue. En moyenne, on y dénombre plus de trente jours d'orages par an. En 2020 et en 2021, c'était le Gard qui était le plus touché par la foudre. Un an plus tôt, les Alpes-de-Haute-Provence.

Juin 2022, le mois le plus orageux depuis 1993

Pourtant, cette année, les choses sont un peu différentes. Au premier semestre 2022, c'est la Bourgogne-Franche-Comté qui a été la région la plus touchée avec 1,84 éclairs nuages-sol/km2, et notamment le département de l'Allier où 2,78 éclairs nuages-sol/km2 ont été recensés par Météorage. Mais c'est la commune de Chardonnay qui a battu tous les records : 7,83 orages nuages-sol ont été enregistrés par km2 entre janvier et juin 2022.

Sur le nord de l'Aquitaine, Midi-Pyrénées, le Limousin, l'Auvergne, les reliefs de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur, Rhône-Alpes, le sud de la Bourgogne, la Franche-Comté, l'Alsace et la Lorraine, les orages restent relativement nombreux. Sur le reste du pays, ils sont moins fréquents, voire assez rares sur la Bretagne.  

Lire aussi

Mais les orages ne touchent pas le sol au même rythme en été et en hiver. En effet, entre janvier et février, ils sont quasi-inexistants sur terre et peu nombreux en mer. Mais c'est autre chose sur la période estivale (juin-juillet-août) où la répartition du foudroiement est différente. En 2021, les mois les plus orageux étaient ceux de juin et de septembre, selon l'Institut Keraunos.

"En été, les orages ne sont guère plus fréquents en Corse que sur la région parisienne", indique Météo- France. "C'est surtout sur un axe sud-ouest/nord-est et sur les régions alpines que se produisent le plus fréquemment les orages estivaux, avec en moyenne quinze à vingt journées orageuses chaque été." À compter de la fin de l'été, la fréquence diminue en France, mais se déplace vers la mer Méditerranée dont l'eau reste relativement chaude jusqu'en novembre.

Au premier semestre, 109 jours d'orages et 283.266 éclairs nuage-sol ont été enregistrés. Le mois le plus intense était celui de juin, qui a représenté, à lui seul, 70% de l'activité foudre de cette période. "Avec 206 257 éclairs nuage-sol détectés, le mois de juin 2022 enregistre une activité foudre record, jamais observé pour un mois de juin en 33 ans d’étude des orages", affirme Météorage dans un communiqué. Cette forte activité a étonné aussi bien de part sa précocité que par sa durée. Le phénomène s'explique notamment par le premier épisode caniculaire qui s'est déroulé au mois de juin.


Léa Prati

Tout
TF1 Info