Un loup observé dans le Finistère : une première depuis plus d’un siècle

Léa Prati avec AFP
Publié le 5 mai 2022 à 17h59

Source : JT 13h Semaine

Un loup a été observé, mercredi 5 mai, dans les monts d'Arrée dans le Finistère.
Sa présence n'avait pas été signalée en Bretagne depuis plus d'un siècle.
En juin 2021, 580 animaux adultes étaient recensés en France.

Filmé par un des appareils automatiques de l'association "Bretagne Vivante", un loup gris a été aperçu, ce mercredi 5 mai, dans le département du Finistère. "C'est une sacrée émotion", lance l'association de protection de la nature sur sa page Facebook. Sa présence n'avait pas été signalée depuis plus d'un siècle, a annoncé jeudi la préfecture à Quimper.  Le grand canidé a été filmé sur la commune de Berrien, dans les monts d'Arrée, situé au centre du département.

"Si la présence du loup dans le Finistère est une première depuis plus d’un siècle, l’espèce est connue pour sa grande capacité de dispersion", a affirmé l'Office Français de la Biodiversité (OFB) dans un communiqué. L'observation réalisée dans les monts d'Arrée d'un animal seul et éloigné des zones où l'espèce est installée est caractéristique des individus en phase de dispersion, phénomène qui intervient deux fois dans l'année, au printemps et à l'automne.

Un réapparition progressive en France

Les loups peuvent parcourir plusieurs centaines de kilomètres avant de se fixer, et ce, en quelques mois. La raison de cette échappée belle est simple. Au printemps, les subadultes qui ne peuvent se reproduire au sein des meutes quittent leur territoire de naissance en quête d’un partenaire sexuel.

La rapidité de déplacement et la discrétion de cette espèce d'un point à un autre fait qu'elle peut facilement passer inaperçue le long de son trajet de dispersion. "A ce stade, cette observation dans le Finistère ne permet pas d'affirmer que le loup s'installe dans le département", indique la préfecture. 

Depuis le retour du loup en France dans les Alpes du Sud en 1992, l'espèce s'est installée sur les principaux massifs montagneux français. Elle est ponctuellement, mais régulièrement aperçue sur des territoires éloignés du cœur de population alpin, comme ça a été le cas dans les départements de la Vendée, la Charente-Maritime, la Loire-Atlantique ou le Calvados, selon la même source.


Léa Prati avec AFP

Tout
TF1 Info