L'info passée au crible

Pollution, consommation, risque d'accident... Le vrai du faux sur les SUV

Publié le 7 octobre 2020 à 10h29
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Alors que l'organisation écologiste WWF s'inquiète de la multiplication à vitesse grand V des SUV sur nos routes, Alexia Mayer, avec l'aide de la cellule des vérificateurs de notre rédaction, démêle le vrai du faux sur ces voitures plus lourdes et plus gourmandes.

Surélevés, ils ont des airs de 4×4 mais sont utilisés la plupart du temps en ville. Les SUV ( (pour "Sport utility vehicle") sont de plus nombreux dans les rues de l'Hexagone, au point que près de quatre voitures sur dix achetées en France en sont aujourd'hui, les ventes ayant été multipliées par sept en une dizaine d'années (de 5% des ventes de voitures neuves en 2008 à 38% en 2019). Un développement exponentiel régulièrement montré du doigt, à l'image de la mise en garde lancée mardi par l'organisation écologiste WWF : elle a estimé que cette croissance rapide au sein de notre parc automobile était "incompatible" avec le respect des engagements français de réduction des émissions de gaz à effet de serre, et que le gouvernement devait prendre des mesures, notamment fiscales, pour réorienter le marché.

Mais à quel point ces voitures jouent-elles un rôle dans le réchauffement climatique ? Sont-elles vraiement plus sûres que les modèles classiques ? La journaliste de TF1 Alexia Mayer, avec l'aide de la cellule des vérificateurs de notre rédaction, démêle le vrai du faux.

Lire aussi

Les SUV néfastes pour l'environnement, vrai ou faux ?

C’est vrai si on regarde la moyenne des émissions de CO2 : les SUV en rejettent 20% de plus que les voitures classiques. Ils sont plus lourds, plus puissants et donc plus polluants. Mais il faut apporter une nuance : tous les SUV du marché ne polluent pas forcément plus qu’une Berline. Prenons l’exemple de deux voitures parmi les plus vendues en France, la Peugeot 208 et son équivalent SUV, la 2008. La première pèse 980 kilos, la deuxième 1192 kilos, et pourtant leur consommation est identique : 5,4 l/100 km. Les conducteurs de SUV ne sont donc pas tous de gros pollueurs.

Si ces voitures ont un tel succès, c'est parce qu'elles sont plus sûres, vrai ou faux ?

Cette fois, c’est faux. Quand on compare les résultats des crash-tests des SUV et des berlines, on s’aperçoit qu’ils sont équivalents. 

Mais attention, les conducteurs de SUV ont 10% de risques de plus d’avoir un accident : depuis leur habitacle surélevé, ils relâchent leur attention car ils se sentent plus en sécurité.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info