"Propos irresponsables" : Hervé Berville, secrétaire d'État chargé de la mer, visé par une plainte

par Annick BERGER avec AFP
Publié le 11 avril 2023 à 23h25

Source : JT 20h Semaine

L'ONG Bloom a indiqué avoir porté plainte, mardi 11 avril, contre Hervé Berville auprès de la Cour de justice de la République.
Elle dénonce les "propos irresponsable" du secrétaire d'État chargé de la Mer sur la pêche.
Ce dernier avait estimé qu'un plan européen pour l'océan allait "condamner la pêche artisanale française".

Pour la Fondatrice de Bloom, "l'irresponsabilité politique, ça suffit". Claire Nouvian a indiqué, sur Twitter ce mardi 11 avril, que l'association de défense des océans allait porter plainte devant la Cour de Justice de la République contre le secrétaire d'État à la Mer, Hervé Berville. Dans le viseur de l'association, les propos du responsable sur la pêche et notamment concernant le "Plan d'action pour l'océan" publié par la Commission européenne le 21 février 2023. 

Un plan dénoncé par le secrétaire d'État qui avait estimé qu'il allait "condamner la pêche artisanale française et l'amener à disparaître, pas dans 10 ans, demain ". Pourtant, le texte, qui rappelle aux pays le droit européen existant, particulièrement concernant la nécessité d'interdire le chalutage de fond dans les aires marines protégées, n'est pas contraignant.

"On ne pouvait pas laisser passer ça"

Les propos d'Hervé Berville sont ainsi qualifiés par Bloom "d'irresponsables" alors qu'ils ont été tenus plusieurs fois ces trois dernières semaines sur fond de mobilisation des pêcheurs. Une sortie qui a mis "le feu aux poudres, et généré un désordre aux conséquences graves", allant jusqu'à l'incendie des bureaux de l'Office Français de la Biodiversité (OFB) à Brest dans la nuit du 30 au 31 mars, selon l'ONG. Cette dernière estime ainsi qu'Hervé Berville aurait enfreint les lois qui "imposent aux membres du gouvernement d’agir avec responsabilité, en faveur de l’intérêt général et du débat démocratique". "On ne pouvait pas laisser passer ça", a déclaré Claire Nouvian, lors d'une conférence de presse. 

"En portant plainte contre lui, nous demandons à la Cour de justice de la République de juguler le pouvoir de nuisance des ministres en fonction qui sèment le chaos en répandant des fake news", assure également la fondatrice de Bloom sur Twitter. Contacté par l'AFP, l'entourage du secrétaire d’État n'a pas souhaité commenter.


Annick BERGER avec AFP

Tout
TF1 Info