Météo-France a publié ce vendredi son bilan climatique.
Avec une température moyenne de 14,4°C, 2023 entre sur le podium des années les plus chaudes en France.
Elle se place en deuxième position, juste derrière 2022.

C'est désormais une certitude : 2023 prend la deuxième place des années les plus chaudes en France depuis 1900. Dans son bilan de l'année 2023, Météo-France a annoncé ce vendredi 5 janvier que l'année qui vient de s'écouler a été particulièrement chaude en France, avec une température moyenne de 14,4°C. Une anomalie de +1,4°C par rapport aux normales calculées à partir des températures moyennes de 1991 à 2020.

Un réchauffement qui s'accélère

Cette annonce n'a rien d'une surprise tant les records de chaleur se sont multipliés au cours du printemps et de l'été. Écrasé par la chaleur, c'est l'ensemble du bassin méditerranéen qui s'était embrasé cet été. D'ailleurs, 2023 a bien constitué "l'année la plus chaude jamais enregistrée dans le monde", comme le précise l'agence météorologique, s'appuyant sur les données du programme européen Copernicus, auquel l'organisme contribue.

En France, l'automne avait, lui aussi, été particulièrement doux. Et même ce début d'hiver, lorsqu'une "vague de chaleur hivernale" avait été observée dans le pays. De quoi inscrire 2023 dans les années les plus chaudes, juste derrière 2022. La température moyenne avait alors dépassé les normales de 1,5°C. Dans le reste de ce classement, on retrouve majoritairement des années très récentes. Ainsi, neuf des dix années les plus chaudes depuis le début du XXe siècle sont postérieures à 2010. Et le trio de tête est postérieur à 2020. De quoi prouver une nouvelle fois que l'accélération du réchauffement climatique touche la France de plein fouet.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info