REPORTAGE - Sécheresse en Espagne : les détournements illégaux aggravent la crise de l'eau

par La rédaction de TF1info | Reportage : Vincent Gauquelin, Ignacio Bornacin
Publié le 20 mai 2023 à 11h12

Source : JT 20h WE

L’Espagne est le pays européen le plus touché par les incendies, en raison d’une sécheresse inédite.
Les autorités s'inquiètent également du détournement clandestin de l'eau, qui aggrave la crise de l'eau.
De nombreux agriculteurs sont reliés illégalement au réseau, et contribuent à appauvrir les réserves.

Cachés dans des bidons rouillés ou sous des feuillages, au milieu d'immenses champs d'avocats, les agents de la brigade de défense de l’environnement ont découvert des centaines de puits illégaux en Andalousie. Des vidéos de la Guardia Civil espagnole montrent ces branchements clandestins, que l'on peut découvrir dans le reportage de TF1 en tête de cet article. Après quatre ans d'enquête, 26 personnes ont été arrêtées, et une centaine d’agriculteurs sont suspectés d'avoir bénéficié de cette eau dérobée. 

À ce niveau, on peut considérer que le réservoir est mort
Rafael Yus

Au total 26 millions de m³ d’eau ont été volés, soit 10 millions d’euros perdus pour le gouvernement de la province. Mais surtout, la principale réserve d’eau de la région est désormais presque à sec. Plein dans les années 1990, le réservoir géant de la Viñuela n'atteint plus que 9% de sa capacité maximale. "À ce niveau, on peut considérer que le réservoir est mort, à cause de ces vols, il a été surexploité", nous explique le spécialiste Rafael Yus, 

Il a mené une étude sur l'alimentation en eau des parcelles agricoles de toute la région, qui démontre que la réserve de la Viñuela arrose le double d'hectares prévu, en grande partie à cause des vols d'eau. Cette ponction clandestine a permis un arrosage agricole "bien au-delà des ressources disponibles", déplore le scientifique. C’est seulement depuis un an que l’eau de cette réserve à l'agonie n’est plus distribuée aux agriculteurs.

Nous avons sollicité la principale coopérative d’agriculteurs de la région, pour réagir sur ces vols d’eau, qui n’a pas souhaité communiquer. L’Espagne est le premier exportateur d'avocats en Europe, un fruit particulièrement gourmand en eau, et la demande ne faiblit pas. Les défenseurs de l’environnement craignent même que les vols d’eau ne s'intensifient, de nombreux agriculteurs étant acculés par la sécheresse.


La rédaction de TF1info | Reportage : Vincent Gauquelin, Ignacio Bornacin

Tout
TF1 Info