REPORTAGE - Sécurité maximale : dans les coulisses de la centrale nucléaire de Gravelines

par La rédaction de TF1info | Reportage : Zack Ajili, Pierre Humez
Publié le 11 février 2024 à 16h49

Source : JT 13h WE

L’incendie sur le site de la centrale nucléaire de Chinon (Indre-et-Loire) a provoqué la mise à l'arrêt de deux réacteurs.
À cette occasion, TF1 propose un reportage exceptionnel sur la sécurité poussée à l'extrême à Gravelines.

EDF nous a exceptionnellement accordé le droit de plonger dans les coulisses de la plus grande centrale nucléaire de l'Hexagone, où 3.500 personnes travaillent chaque jour : celle de Gravelines (Nord). Chacune doit respecter un protocole de sécurité strict. Avant de pénétrer en zone nucléaire, nous devons passer une batterie de portiques, et nous déshabiller entièrement pour enfiler une tenue réglementaire. Elle permet de minimiser l'exposition aux matières radioactives. 

Direction le réacteur numéro un. Habituellement, l'accès au bâtiment est strictement interdit, mais aujourd'hui, la tranche est à l'arrêt. Des opérations de maintenance et de surveillance sont en cours pour permettre de garantir la sûreté des installations. L'uranium ne sera jamais manipulé par l'homme, mais par des robots. Les pastilles sont entreposées dans des piscines. La quantité d'uranium doit rester confidentielle.

Avant d'accéder aux salles des commandes, il faut à nouveau effectuer des contrôles. La production en électricité de chaque réacteur est gérée depuis une salle de conduite. 

La suite de notre reportage dans les coulisses de la centrale de Gravelines, dans le reportage de TF1 en tête de cet article.


La rédaction de TF1info | Reportage : Zack Ajili, Pierre Humez

Tout
TF1 Info