Sapin de Noël : naturel ou artificiel, lequel est le plus écolo ?

Anta Fall | Reportage TF1 Victoria David
Publié le 2 décembre 2019 à 20h21, mis à jour le 1 décembre 2022 à 12h22
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Chaque année, 6 millions de Français achètent un sapin pour Noël.
Parmi eux, 80% préfèrent le naturel à l’artificiel.
Mais lequel des deux est vraiment la meilleure option pour l’environnement ?

Dans les allées de cette jardinerie, les enfants n’hésitent pas à faire entendre leur avis concernant le choix du sapin pour les fêtes de fin d’année. Dans les rayons, les acheteurs se divisent en deux camps, sapins artificiels et naturels. Ces derniers l'emportent chez les Français, un quart des sapins vendus en France venant du Morvan. Les arbres de Noël y poussent dans des exploitations agricoles et sont coupés 5 à 10 ans après leur plantation selon la taille souhaitée. 

Le match des émissions de carbone

Frédéric Naudet, directeur des pépinières Naudet, que TF1 rencontre dans le reportage en tête de cet article, produit des sapins depuis presque 35 ans. Autour de lui se dressent près de 2 millions d’arbres. Selon lui, c'est tout le contraire de la déforestation : "Vouloir associer le sapin de Noël à la déforestation est un non-sens car c’est un produit de culture", explique-t-il. L’exploitation des sapins de Noël est en effet cyclique. À la fin de chaque décennie, de nouvelles souches sont replantées  au même nombre que les arbres coupés.

Alors, même si on doit le racheter tous les ans, le sapin naturel est-il vraiment plus écolo ? Oui selon les calculs de nos journalistes. Le sapin naturel enregistre une émission de 3,1 kg de carbone par unité produite, tandis que la conception d'un sapin artificiel nécessite l'émission de 8,1 kg de CO2. Cet écart s’explique par le fait que l’arbre de Noël naturel stocke du gaz carbonique. Il fait aussi relativement peu de route jusqu’à nous, alors que le sapin artificiel est souvent fabriqué dans des usines en Asie pour être importé en France, 70% des sapins naturels proviennent directement du sol français. Le sapin naturel peut aussi être recyclé en bois de chauffage, quand l'artificiel est en plastique non renouvelable. Pour qu’un sapin artificiel émette moins de CO2, il faudrait que sa durée de vie soit d’au moins 20 ans, mais les sapins artificiels sont changés tous les 4 à 5 ans par les consommateurs. 


Anta Fall | Reportage TF1 Victoria David

Tout
TF1 Info