Sécheresse : 2022, une année déjà historique

Sécheresse en Haute-Corse : "Il n'y aura plus d'eau dans 25 jours", s'inquiète la préfecture

Y.R.
Publié le 3 août 2022 à 10h44
JT Perso

Source : TF1 Info

D'ici à trois semaines, tout au plus, la Haute-Corse pourrait être confrontée à une pénurie d'eau.
C'est la prévision alarmiste de la préfecture du département, "au rythme de consommation actuel".
De nouvelles mesures restrictives ont été prises, mardi 2 août, par les services de l'État.

"Il n'y aura plus d'eau dans 25 jours !" En dépit des restrictions édictées à la mi-juillet pour diminuer la consommation d'eau, ces mesures n'ont pas porté leurs fruits en Haute-Corse. Les cours d'eau sont presque à sec, la végétation souffre de la sécheresse. "Si (elles) ont eu un certain effet, nous sommes loin des objectifs escomptés en termes d'économie d'eau et un certain nombre de violations du dernier arrêté a été constaté", a alerté la préfecture, mardi 2 août. Ainsi, "si nous continuons à ce rythme de consommation d'eau, compte tenu des évolutions météorologiques attendues", la pénurie guette le département.

Alors que les températures vont dépasser, une fois encore, les 30°C sur l'île de Beauté, les services de l'État ont annoncé un tour de vis pour éviter d'atteindre un point de non-retour. Aux interdictions déjà en vigueur (remplissage des piscines privées, lavage des véhicules, arrosage par aspersion...), les autorités ont décidé de "prendre des mesures encore plus restrictives et d'appeler à la responsabilité collective de tous, qu'il s'agisse des consommateurs d'eau brute ou d'eau potable."

Lire aussi

Pour l'eau brute, "il a été décidé de porter l'interruption d'arrosage hebdomadaire de 24 heures à 36 heures". "L'arrosage sera donc interdit, sauf exceptions habituelles, une première journée puis une nuit puis une deuxième journée. Les contrôles seront nettement renforcés", a informé la préfecture de Haute-Corse. Pour ce qui est des usages non-agricoles, "le sujet est aussi important et critique", ont ajouté les services du département. "Là-aussi, les contrôles vont être très sensiblement renforcés."


Y.R.

Tout
TF1 Info