Des associations dénoncent le transport de 70 tonnes de neige par camion vers une station des Vosges

par M.G avec l'AFP
Publié le 9 février 2024 à 22h37, mis à jour le 10 février 2024 à 1h20

Source : Sujet TF1 Info

Plusieurs associations écologistes dénoncent le transport, en décembre dernier, d'"au moins 70 tonnes de neige" par camion vers une station de ski des Vosges.
Elles ont été alertées de la situation par des riverains.

À l'heure où l'usage de la neige artificielle fait de plus en plus débat, une autre situation fait couler de l'encre ce vendredi. Le transport d'"au moins 70 tonnes de neige" par camion vers la station de ski de La Bresse (Vosges) depuis un sommet situé à quelques kilomètres, au mois de décembre, suscite la colère des associations écologiques. 

Alors qu'elle était la seule ouverte dans ce massif en raison de températures très douces, "dès le 19 décembre, des tas de neige déversés sur les parkings" ont interpellé des passants, car il avait "très peu neigé, beaucoup plu". Alertées par des riverains ayant vu des phares sur une route fermée aux véhicules en hiver, les associations ont pu "reconstituer partiellement les événements", indiquent les organisations, parmi lesquelles Alsace Nature et Lorraine Nature Environnement,  dans un communiqué commun. 

"Une situation ubuesque"

Les captures d'écran de la webcam de la station semblent confirmer cette thèse, puisqu'une piste ne contenait que peu de neige le 25 décembre en fin de journée, puis beaucoup plus dans la nuit du 26 décembre. Des pièges photo, destinés à capturer la présence de loups ou de lynx, ont, par ailleurs, enregistré un camion-benne passant à de multiples reprises à vide dans le sens de la montée, et redescendant rempli de neige ensuite. Au moins onze allers-retours auraient été effectués. "C'est une situation ubuesque", s'insurge Fiona Mille, présidente de Mountain Wilderness, une association signataire. "Déplacer des camions pour skier sur une bande de neige donne une très mauvaise image de la montagne", ajoute-t-elle. 

Toutefois, le PDG de Labellemontagne, qui exploite le domaine skiable de La Bresse, a démenti auprès de l'AFP toute implication dans ce transport de neige. "On n'est pas du tout l'auteur de ces faits", insiste Jean-Yves Rémy. La neige a été mise à l'endroit de la piste de luge "soit par la neige de culture soit par un transport de proximité", mais pas par ces pratiques, détaille-t-il encore, soulignant que la station était "très impliquée" dans la diversification des pratiques hors ski. De manière "très exceptionnelle", de la neige recueillie lors du déneigement peut être déplacée mais seulement pour des ajustements "chirurgicaux", assure-t-il, soulignant que le transport d'une telle quantité d'or blanc n'aurait représenté que 150 m² d'enneigement supplémentaire, soit un total dérisoire pour un domaine de 220 hectares. 

Le domaine skiable s'étend de 900m à 1350m d'altitude. Il compte 33 pistes. 


M.G avec l'AFP

Tout
TF1 Info