La flambée des prix de l'énergie

À peine fermée, la centrale à charbon de Saint-Avold va redémarrer

TF1 | Reportage V. Dietsch, C. Hanesse, H. Leveque
Publié le 27 juin 2022 à 13h06, mis à jour le 27 juin 2022 à 16h02
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Pour assurer l'approvisionnement en électricité, le gouvernement a décidé de redémarrer l'une de nos centrales à charbon.
Une information qui fait débat.

Ces grandes cheminées sont à l'arrêt depuis le 31 mars. Mais, au 1er octobre prochain, elles vont à nouveau cracher de la fumée pour produire de l'électricité grâce au charbon. Aux portes de la centrale Émile Huchet de Saint-Avold, les camions enchaînent déjà les rotations.

Les trois mois à venir seront tout juste suffisants pour réactiver les immenses chaudières qui fonctionnaient depuis 40 ans. Les 89 salariés encore présents sur le site cet hiver, ont bénéficié d'un plan social qui va être suspendu, mais la plupart se disent prêts à reprendre du service.

À Carling, la ville la plus proche de la centrale, ils sont peu nombreux à regretter cette reprise d'activité malgré l'impact sur l'environnement. Dans cet ancien pays minier, c'est la sauvegarde des emplois qui compte avant tout. Pour l'instant, la remise en route n'est prévue que pour six mois, jusqu'en fin mars 2023. Mais ce sera aussi en fonction de la remise en état des centrales nucléaires françaises et de la situation en Ukraine.


TF1 | Reportage V. Dietsch, C. Hanesse, H. Leveque

Tout
TF1 Info