Les flammes ont ravagé 230 hectares de terres en Haute-Corse, près de Barbaggio, depuis mercredi, dans une zone qui n'est pas habitée.
170 pompiers sont mobilisés pour éteindre cet incendie désormais contenu, après une reprise la nuit dernière.

Poussées par un vent à plus de 90 km/h depuis 24 heures, les flammes engloutissent le maquis. Pour contenir l'avancée du brasier qui a parcouru plus de 230 hectares, ce jeudi matin, les pompiers allument des contre-feux. Les 170 pompiers mobilisés parent au plus pressé, car le renfort par les airs n'est pas possible. Les Canadair ne peuvent intervenir à cause des bourrasques de vent.

Un second feu en moins d'un mois, en plein hiver

Les feux d'hiver sont devenus récurrents dans la région. C'est le second en moins d'un mois. "C'est une combinaison de plusieurs paramètres, notamment des vents violents, des hygromètries très basses et des températures relativement élevées pour la saison, qui font que malheureusement les éléments sont favorables à un développement des incendies. Ce sont des feux qui ressemblent à s'y méprendre à des situations estivales", explique le colonel Jean-Noël Rigot, chef de groupement territorial Nord Codis 2B de la Haute-Corse. 

Des Canadair en permanence sont à nouveau demandés par les élus de l'île. Une enquête a été ouverte par le parquet de Bastia pour déterminer les causes exactes de l'incendie. A cette heure, aucune hypothèse n'est privilégiée.


La rédaction de TF1info | Reportage Patrice Roubaud, Angèle Riccardi

Tout
TF1 Info