Le 13H

Qu’est-ce que le myriophylle hétérophylle, cette plante qui envahit nos cours d’eau ?

M.G | Reportage TF1 Séverine Agi et Thomas Gatty
Publié le 17 février 2022 à 18h47, mis à jour le 18 février 2022 à 8h53
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Se développant à toute vitesse dans les cours d'eau de l'Hexagone, le myriophylle hétérophylle déséquilibre l'écosystème aquatique.
Cette plante exotique est d'autant plus problématique qu'elle est difficile à éradiquer.

Un danger pour nos lacs et rivières. Le myriophylle hétérophylle a envahi de nombreux cours d'eau français. Découvert dans l'Hexagone en 2011 dans un étang de Haute-Vienne, il est désormais recensé dans les Landes, le Rhône, les Pyrénées-Atlantiques et la Somme. Problème, cette plante exotique - originaire des États-Unis - est connue pour provoquer des dommages environnementaux importants. Elle peut avoir des effets négatifs sur les communautés de plantes autochtones ainsi que sur les autres organismes aquatiques comme les poissons et les invertébrés, créant un phénomène d'asphyxie. 

"Il faut des algues différentes pour pouvoir nourrir différemment les poissons. S'il y en a une qui prend trop de place, ça empêche les autres de se développer", s'inquiète un pêcheur dans le reportage de TF1 en tête de cet article.

Une croissance exponentielle

Les épaisses tiges de ce spécimen, de couleur brun-rougeâtre, peuvent atteindre plus de 1 mètre de long et dépassent la surface de l'eau de 5 à 15 centimètres. Les parties immergées et émergées portent des feuilles vertes de formes différentes. Le myriophylle hétérophylle préfère les secteurs bien éclairés, peu profonds et les fonds à sédiments fins, riches en matière organique. Il apprécie plus particulièrement les milieux acides, dans des eaux stagnantes ou à courant lent. Néanmoins, ce végétal semble présenter une grande capacité d'adaptation à tout type de milieu et se multiplie très rapidement. "Ce qui est gênant avec la myriophylle hétérophylle, c'est que c'est exponentiel. On a un taux de croissance qui peut atteindre en période printanière 20 centimètres par semaine", expose auprès de TF1 Nicolas Vadrot, responsable du développement de la voie d'eau, des voies navigables de France à Longvic (Côte-d'Or). 

Dans la majeure partie des cas, d'épais tapis se forment à la surface de l’eau. Cela bloque l’accès de certaines espèces aquatiques à la lumière. Ils entravent également la circulation de l’eau, ce qui peut représenter une gêne importante pour les usages (pêche, tourisme, activités nautiques...). Cette espèce "va constituer un tapis qui va freiner la vitesse de circulation de nos bateaux, voire occasionner des blocages ou provoquer des casses de moteurs", confirme Nicolas Vadrot. 

Différentes solutions, jusque-là infructueuses

Jusqu'ici, aucune des tentatives d'éradication de cette plante n'a été véritablement fructueuse. Aux Pays-Bas, le système “Hydro-ventury” - qui enlève à la fois les racines et les parties aériennes - n'a pas permis d'en venir à bout. Des poses de bâche ont été mises à l'essai aux États-Unis. Avec un certain succès, mais avec des besoins logistiques énormes. L'arrachage manuel a, de son côté, semblé inefficace. En France, le département de la Somme - particulièrement touché - a utilisé un colorant biologique et biodégradable pour diminuer la photosynthèse de la plante. Les pouvoirs publics locaux misent désormais davantage sur l'alevinage, c'est-à-dire le repeuplement des eaux en carpes communes.

Lire aussi

Une nouvelle expérimentation a récemment débuté dans les eaux du Canal de Bourgogne. Celle-ci consiste à couper la plante en cette période hivernale, soit en amont de sa pousse. C'est l'opération de faucardage. "Mon collègue coupe l'herbe au fond et moi je la récupère", indique Thierry Moulier, l'un des techniciens qui en est chargé. Reste à connaître la viabilité et l'efficacité de cette nouvelle solution. Pour traiter l'invasion des plantes aquatiques sur le réseau fluvial, 2,8 millions d'euros ont déjà été investis.


M.G | Reportage TF1 Séverine Agi et Thomas Gatty

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info