VIDÉO - Pyrénées-Orientales : des sols secs comme en plein été à l'approche de l'hiver

par Hamza HIZZIR | Reportage TF1 Aurélie Erhel, Emma Alonso
Publié le 6 décembre 2023 à 15h40

Source : JT 13h Semaine

C'est officiel : l'année 2023 sera la plus chaude de l'histoire selon l'observatoire Copernicus.
Cela se voit particulièrement dans les Pyrénées-Orientales.
En cette fin d’automne, les sols du département sont secs comme en plein mois d'août, comme vous le montre ce reportage de TF1.

"Ça fait Far West !" Au lieu de taquiner la carpe dans l’Agly comme à son habitude, ce pêcheur bouquine, sans sa canne, sur sa chaise pliante, devant un paysage "désertique". Non loin de là, le canal qui alimente champs et vergers est, lui aussi, sans eau. Les Pyrénées-Orientales font face à une sécheresse exceptionnelle. En ce début du mois de décembre, à une période où les cours d’eau sont souvent en crue, les sols du département sont aussi arides qu’en plein mois d’août.

L'eau a été coupée en raison d’un arrêté préfectoral qui n’en finit par de jouer les prolongations. Les agriculteurs ne peuvent irriguer qu'à tour de rôle. "Normalement, à cette époque, il circule de l’eau au moins six jours sur sept. Là, c’est une fois tous les dix ou douze jours, c’est vraiment du partage de ressources… C’est important qu’il pleuve pour recharger les nappes phréatiques et satisfaire les besoins en mars ou avril. Notre crainte, c’est de ne pas avoir de récolte l’an prochain", témoigne David Massot, un arboriculteur de Thuir, inquiet pour ses pêchers et ses abricotiers.

Cette interminable sécheresse s’explique par deux facteurs. "On n’a pas eu de vraie pluie depuis presque deux ans maintenant dans le département. Et quasiment pas de neige l'hiver dernier, détaille auprès de TF1 Sandrine Jaffard, directrice de l’Union des canaux d’Ille et Corbère. Les nappes, qui seront utilisées pour l’eau potable, ne sont pas remplies par les rivières. Et sans pluie, la fonte des neiges ne permet pas la recharge de ces nappes…" Alors qu’ironiquement, il pleut presque partout en France, il a plu, en un an, deux fois moins qu'en temps normal dans les Pyrénées-Orientales.


Hamza HIZZIR | Reportage TF1 Aurélie Erhel, Emma Alonso

Tout
TF1 Info