VIDÉO - Comment le climat se dérègle : regardez le format inédit du 20H de TF1

par M.D. | Reportage vidéo (en réalité augmentée) Yani Khezzar et Christophe Aragona
Publié le 22 mai 2023 à 19h55, mis à jour le 23 mai 2023 à 11h41

Source : TF1 Info

Pour expliquer de façon pédagogique les conséquences et les défis du réchauffement climatique, le 20H de TF1 a utilisé ce lundi la technologie de "vidéo volumétrique", une première pour un journal télévisé en France.
À quoi ressemblerait notre planète, et la France, si la température mondiale augmentait de 2, 3 ou 4 degrés ?

Le monde se réchauffe sous l'effet de l'accumulation des gaz à effet de serre générés par l'activité humaine. Et il devient plus qu'urgent d'agir, comme en témoigne la consultation que le gouvernement doit lancer ce mardi 23 mai pour définir la stratégie de la France face aux enjeux du changement climatique. À quoi ressemblerait notre planète (et la France) si la température mondiale augmentait de 2, 3 ou 4 degrés ?  Pour expliquer les défis qui se posent à l'humanité, le 20H de TF1 utilise, dans la vidéo à retrouver en tête de cet article, la technologie de "vidéo volumétrique". 

Concrètement, le journaliste y est filmé sur un plateau circulaire recouvert d'un fond vert et, nouveauté, entouré de dizaines de caméras pour capter ses mouvements dans tous les axes. On obtient alors une représentation en 3D du journaliste, à la façon d'un avatar, qu'on peut ensuite placer dans n'importe quel décor. Cette technologie, proposée en France par le "Studio Extensible" est ici mise au service du fond : informer avec pédagogie sur les conséquences du réchauffement climatique, en téléportant notre journaliste, Yani Khezzar, du Pôle Nord au désert du Sahara en une seconde. 

Pour comprendre les rouages du changement climatique, il faut d'abord se remémorer quelques leçons de SVT. Petite piqûre de rappel : une partie de l’eau des océans s’évapore sous l’action du Soleil et forme, avec la condensation, des nuages dans le ciel. Puis cette eau redescend sous forme de pluie ou de neige et s’infiltre dans le sol ou la glace des montagnes. À mesure que la température globale augmente, le cycle naturel de l’eau se dérègle. Et ce n'est pas sans conséquences.

Direction le pôle Nord, dans la région de l'Arctique, où les effets du réchauffement sont déjà visibles. À cet endroit du Globe, la température augmente six fois plus rapidement que sur le reste de la planète. Si bien qu'il arrive parfois que la neige se transforme en pluie. Au lieu de se stocker dans la glace, cette eau ruisselle et participe à l’élévation du niveau des océans. De plus, les glaciers qui s’y trouvent fondent plus rapidement à cause de la chaleur, ce qui aggrave le phénomène. 

Il faudra s'attendre à des pluies plus fortes mais aussi plus rares et donc une sécheresse qui s’accentue.
Evelyne Dhéliat

Avec une hausse de la température globale de plus de 2°C, certaines zones pourraient devenir inhabitables pendant une partie de l’année. Cela concerne de nombreuses régions sur la planète, notamment en Afrique, en Asie et en Amérique du Sud. En conséquence, des centaines de millions de personnes pourraient être contraintes de se déplacer. Dans la vidéo à retrouver en tête de cet article, une carte classe les régions les plus à risques dans le monde. 

En France métropolitaine, des villes sur le littoral, comme Dunkerque, Toulon ou Saint-Malo, pourraient être en partie submergées, à cause de la montée des eaux. De même, les épisodes de sécheresse sont amenés à se multiplier. 

"Il faudra s'attendre à des pluies plus fortes mais aussi plus rares et donc une sécheresse qui s’accentue comme ce qu’on l’on connaît actuellement", souligne Evelyne Dhéliat, la présentatrice météo de TF1.

La perspective d'épisodes de sécheresse à répétition pourrait menacer notre agriculture. Mais elle met aussi en danger nos forêts, en augmentant le risque de feux de forêt. Selon des estimations, les méga-feux pourraient être 60% plus fréquents d’ici à la fin du siècle. Les arbres absorbent énormément de CO2 tout au long de leur vie. Or, lorsqu’ils brûlent, ils relâchent tout dans l’atmosphère. 


M.D. | Reportage vidéo (en réalité augmentée) Yani Khezzar et Christophe Aragona

Tout
TF1 Info