Le président français a présenté, ce jeudi 30 mars, son "plan Eau" pour mieux gérer cette ressource dans le contexte du changement climatique.
Parmi les annonces : la création d'un "EcoWatt de l'eau" cet été.
Un outil qui doit permettre de réduire la consommation des Français en cas de sécheresse.

Les annonces étaient attendues, alors que la France craint le retour de la sécheresse cet été, après l'épisode historique de 2022. Emmanuel Macron a présenté, ce jeudi 30 mars aux bords du lac de Serre-Ponçon (Hautes-Alpes), le "plan Eau" du gouvernement qui donne les grandes directions pour mieux gérer la ressource dans le contexte du changement climatique dû à l'activité humaine. Le président a ainsi dit redouter des "situations de grand stress à l'été prochain".

Pour tenter d'anticiper la situation, il a annoncé qu'un "plan de sobriété sur l'eau" serait demandé "à chaque secteur" d'ici à l'été. Citant "l'énergie, l'industrie, le tourisme, les loisirs, l'agriculture", Emmanuel Macron a appelé à la responsabilisation de chacun face à une ressource devenue stratégique en France et au cœur de nombreuses tensions.

Pour tenter de mieux réguler l'utilisation de l'eau en été, lorsqu'elle vient à manquer, le président a également annoncé la mise en place d'un "EcoWatt de l'eau" sur le modèle de l'application déjà existante pour surveiller et réduire la consommation d'électricité durant l'hiver. 

D'ici 2030, le président a dit vouloir "fixer un cap à la Nation" avec un objectif de réaliser "10% d'économies d'eau dans tous les secteurs". Une annonce un peu en-deça de celle faite lors des assises de l'eau en 2019 où il avait promis une diminution des prélèvements dans les milieux, les nappes, les lacs, les rivières de 10% d'ici 2025 et de 25% d'ici 2035, soit plus de 3 puis 8 milliards de mètres cubes d'eau douce d'économies à trouver.


Annick BERGER avec AFP

Tout
TF1 Info