Énergie : une fin d'année sous le signe de la sobriété

VIDÉO - Ballon d'eau chaude : les conseils pour dégonfler votre facture

M.D. | Reportage TF1 Cyril Andriens-Allemand et Bixente Hacala
Publié le 6 octobre 2022 à 10h37
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Enedis n’exclut pas de décaler dans la nuit l'alimentation de certains chauffe-eau cet hiver.
Particulièrement énergivores, ils représentent la deuxième source de dépenses en énergie dans un foyer.
Réduire votre consommation et alléger votre facture est possible grâce à des gestes simples.

À l’heure où le coût de l’énergie flambe, il n’y a pas de petites économies. Le chauffe-eau représente à lui seul près de 20% de la facture d’électricité d’un foyer. À partir du 15 octobre, le gestionnaire du réseau électrique Enedis pourra couper à distance, via le compteur Linky, l'alimentation de certains ballons d'eau chaude pour éviter des coupures d'électricité au niveau national. Selon un arrêté publié le 27 septembre au Journal Officiel, cela concerne uniquement les foyers ayant souscrit à un abonnement d’électricité heures creuses/heures pleines.  

Lire aussi

Il n'y aura pas d'impact pour les clients, assure pour sa part Enedis. Le plus souvent, ces appareils fonctionnent entre 12h et 14h. "Hormis le ballon d’eau chaude dont le chauffage sera décalé uniquement sur la nuit, le client ne le verra pas au quotidien. Il pourra continuer d’utiliser l’électricité comme il veut", assure Thierry Sudrez, directeur exploitation et systèmes chez Enedis, dans la vidéo du 20H de TF1 en tête de cet article. Plus de quatre millions de Français sont concernés. Ils seront prévenus une semaine à l’avance, a fait savoir le gestionnaire du réseau électrique. 

Des solutions pour réduire sa facture

Et vous, à titre individuel, vous est-il possible de faire des économies ? L'équipe de TF1 a posé la question à Thierry Maxin, plombier à Argenteuil. Le spécialiste recommande de diminuer la température de l’eau, souvent trop chaude, à l’aide du petit thermostat installé sous la quasi-totalité des appareils. Il suffit de le faire pivoter légèrement (voir photo ci-dessous). "Cela ne sert à rien d’aller au-delà de 55 degrés pour plusieurs raisons. La première, c’est l’économie d’énergie. La seconde, c’est qu’à partir de 53 degrés, cela va entartrer votre chauffe-eau. Il faut le régler de préférence entre 50 et 53 degrés", souligne-t-il.

TF1

Autre conseil, si vous devez changer votre installation, orientez-vous de préférence vers un ballon connecté. Il vous permet de gérer plus efficacement votre consommation selon vos besoins réels. "Vous avez la main pour pouvoir l’allumer, l’éteindre, lui demander plus si vous avez des amis qui viennent à la maison. Et puis vous voyez sur une période donnée votre consommation en euros", explique un vendeur dans un magasin spécialisé. À la clé, selon cet expert, des économies pouvant aller jusqu’à 30% sur vos dépenses d’eau chaude à la maison. 

Des équipements peuvent aussi vous aider à réduire la facture. L’Agence de la transition écologique (Ademe) conseille ainsi d’installer des mousseurs sur les robinets. "Ils mélangent de minuscules bulles d'air dans l'eau qui coule. Le débit est ainsi réduit de 30 à 50% sans pour autant perdre en confort !", explique l’agence sur son site internet.  Elle préconise aussi d’installer une douchette économe qui limite le débit tout en optimisant la pression du jet. De quoi économiser "jusqu’à 75%" de votre consommation d’eau… et donc aussi de l’énergie.


M.D. | Reportage TF1 Cyril Andriens-Allemand et Bixente Hacala

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info