CLIMAT - Ces dernières années, les records de froid et surtout de chaleur tombent les uns après autres. C'est encore le cas en ce début janvier 2022 avec des vagues de froid extrême ou, au contraire, de forte chaleur qui s'abattent sur le monde.

Cela devient presque une habitude. Le dérèglement climatique semblant s'accélérer, les phénomènes météorologiques anormaux se multiplient. Au Canada, par exemple, plusieurs alertes de températures extrêmes ont été émises par Environnement Canada - l'Ontario, le Nouveau-Brunswick, Terre-Neuve-et-Labrador sont notamment concernés. Dans le nord-ouest du pays, le thermomètre affiche jusqu'à -53°C. En moyenne à cette période, il fait près de 30° de plus, soit environ -20°C. 

Record absolu de consommation d'électricité au Québec

Ce froid mordant touche aussi le Québec, où les rues et les parcs habituellement très fréquentés se sont vidés. Même s’ils ont l’habitude des grands froids, les habitants ont reçu des consignes de sécurité. Les autorités de santé publique "nous conseille de ne pas rester plus de 15 à 30 minutes à l’extérieur", explique à TF1 un riverain, Alexandre Saint-Jean. 

Conséquence de mercure glacial, les locaux se chauffent beaucoup plus. D'ailleurs, la consommation d’électricité n’a jamais été aussi forte au Québec. Mardi dernier, vers 8h00, les Québécois ont consommé 39.900 mégawatts, un record absolu. Le précédent datait du 22 janvier 2014, où une consommation de 39.031 mégawatts avait été enregistrée. "C'est le moment dans toute l'histoire d'Hydro-Québec où la consommation a été la plus élevée", confirme à l'AFP Cendrix Bouchard, porte-parole de la société d'État québécoise. 

La fournaise australienne...

D’un hémisphère à l’autre, plus de 100° d’écart. En Australie c’est l’été mais il fait jusqu'à... 50,7°C à Onslow, une ville côtière. "Nouveau record de chaleur en Australie-Occidentale et record national de température égalé", a annoncé le Bureau de météorologie de l'État sur Twitter. C'est la température la plus chaude jamais enregistrée en Australie depuis 1960. En moyenne, le thermomètre affiche environ 36,5°C à cette période de l'année. 

"On constate qu’il y a de plus en plus de records de température qui sont battus. On bat aujourd’hui, environ, dix fois plus de records de chaleur que de record de froid. C’est la signature du réchauffement climatique à l’échelle planétaire", affirme Samuel Morin, climatologue à Météo France. "Les vagues de chaleur tuent silencieusement en Australie, elles causent plus de décès que tout autre événement météorologique extrême", a de son côté mis en garde Martin Rice, directeur du Conseil du climat. 

Ce constat alarmiste et alarmant se vérifie aussi en Amérique Latine, et notamment en Argentine. Plus de 41°C, au lieu des 25°C habituels, ont ainsi été enregistrés ces derniers jours à Buenes Aires. 

Selon le dernier bulletin du service européen Copernicus sur le changement du climat (C3S), les sept dernières années ont été les plus chaudes jamais enregistrées à l’échelle mondiale. 2021 se classe à la cinquième position de ce classement.


M.G | Reportage TF1 A.Basar, L.Merlier et F.Petit

Tout
TF1 Info