Le WE

Comment vivre avec les loups ?

Publié le 6 mai 2022 à 20h32
JT Perso

Source : JT 20h WE

Cela n'était pas arrivé depuis plus d'un siècle. Un loup a été vu dans les Monts d'Arrée. Selon la préfecture, cela ne signifie pas pour autant que l'animal soit vraiment de retour dans la région. Face à cette menace, l'Etat et les éleveurs s'organisent.

Dans le secteur du port d'Anvers, cet automobiliste n'en croix pas ses yeux. Devant lui, un loup traverse les zones d'entrepôts. Il n'y a plus de doute, l'animal est de retour en Belgique et il fait des dégâts. Cet éleveur et son troupeau de 1 200 moutons en ont fait les frais et il est encore sous le choc. Depuis, il a pris ses précautions. Il a clôturé sa prairie avec des barrières électriques 9 000 volts, et a installé ce petit fil invisible à 10 cm du sol. Ensuite, il a acheté deux chiens de protection qui surveillent le moindre intrus qui se présente près du troupeau.

Face aux loups protégés en Europe depuis 1979, un vaste plan a été mis en place en Belgique : les pertes de bétail sont indemnisées, les équipements sont subventionnés à 80%. D'ailleurs, dans les exploitations autour des forêts, tout le monde veut son chien de protection. À 2 500 euros l'animal dans ce centre de dressage, le carnet de commandes est plein. Il faut 18 mois pour former un bon chien de protection. Il doit être dressé au milieu du troupeau, le chien devient un tour de contrôle prêt au combat.

Des dizaines de caméras de surveillance nocturnes ont permis d'identifier une trentaine de loups. Mais la majorité vient d'Allemagne, de France ou de Hollande. Ils semblent juste de passage. Cet éleveur a accepté de prendre le risque même si ses moutons sont en pleine nature. Nous sommes allés à la rencontre des éleveurs inquiets pour informer, conseiller et rassurer avec le sourire. Une méthode douce qui pourrait bien avoir ses limites si le grand méchant loup continue à montrer les crocs.

T F1 | Reportage M. Dupont, C. Nieulac


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info